Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

« Mariage gay » : le « non » franc et massif des Croates

© AFP PHOTO / STR CROATIA OUT

Partager

65,76% des Croates ont refusé le mariage homosexuel en votant pour que le mariage soit inscrit comme l’union d’un homme et d’une femme dans la Constitution.

65,76%* des Croates ont répondu « oui » à la question posée le 1er décembre par referendum : « Êtes-vous pour que soit introduite dans la Constitution la disposition stipulant que le mariage est une union entre un homme et une femme ? ».

Les Croates s’opposent donc à une large majorité au projet d’union pour les couples de même sexe voulu par le gouvernement croate.

Cette consultation avait été souhaitée par le collectif « Au nom de la famille », qui a recueilli une pétition de 700 000 signatures, et approuvée par le Parlement à grande majorité (sur 151 députés, 104 avaient voté pour, 13 contre et 5 s’étaient abstenus) (Cf. Aleteia).

« Ces derniers jours, le gouvernement de centre gauche, des militants des droits de l'Homme et des figures de proue de la société civile locale ont donc appelé les citoyens à voter contre un tel amendement. Samedi, un millier de personnes avaient marché à Zagreb, pour appeler à voter contre la révision du texte », rapporte Radio Vatican. Mais parallèlement, « des militants favorables à l'interdiction du mariage homosexuel, distribuaient dans la capitale des tracts affirmant : « une femme + un homme = un enfant, chaque enfant a besoin d'un papa et d'une maman ». Une trentaine de médecins gynécologues de la principale maternité de Zagreb sont sortis devant l'hôpital pour affirmer leur opposition au mariage gay ».

A écouter ici, l’interview à Radio Vatican de Gregor Puppink, directeur du centre Européen pour le droit et la Justice à Strasbourg. Il rappelle que la question du « mariage homosexuel », où qu’elle soit débattue, « anime fortement la société ». Il salue la tenue de ce referendum croate, « qui permet de régler proprement la question », contrairement à d’autres pays, comme la France, où la seule possibilité de manifester son mécontentement  a été « de manifester dans la rue ».

* Selon les résultats officiels portant sur les bulletins dépouillés dans près de 99% des bureaux de vote, précise l’AFP.

 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]