Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Syrie, Irak : un incendie de forêt, selon Mgr Shomali

© Andrea Krogmann
Partager

Vicaire patriarcal à Jérusalem, il confie ses peurs : « Le Moyen-Orient est comme une forêt qui brûle. Qui pourra arrêter cet incendie ? »


Dans une interview diffusé sur le site du Patriarcat Latin de Jérusalem, Mgr Shomali, vicaire patriarcal à Jérusalem, lance un appel à la paix en Syrie. Avec les patriarches rassemblés à Rome (cf. Aleteia), il demande « que la  guerre en Syrie se termine le plus vite possible. Il faut arrêter les massacres et les confrontations absurdes qui jusqu’à présents n’ont déterminé aucun vainqueur », affirme-t-il. « Tous sont perdants ».

« En Syrie, je ne vois pas de signes précurseurs de paix », déplore-t-il. « Au contraire, les confrontations continuent inexorablement ».

Mgr Shomali confie aussi ses angoisses. « Oui. J’ai peur », affirme-t-il. « Les scénarios qui se sont passés en Syrie et en Irak  peuvent se répéter ailleurs et ce sera pire. J’ai l’impression que le Moyen-Orient est comme une forêt qui brûle. Qui pourra arrêter cet incendie ? Toutes les composantes du Moyen-Orient sont terriblement touchées et en particulier, les plus faibles y compris nous les chrétiens ».

Le vicaire patriarcal à Jérusalem invite enfin à la prière pour ceux « qui œuvrent pour la paix ». « Dans cette période qui précède l’Avent, les lectures et les évangiles décrivent les événements apocalyptiques qui précéderont le retour du Christ. Les textes préviennent les signes précurseurs de la Fin des Temps : guerres, confrontations, famines, persécutions… Beaucoup de ces signes se trouvent aujourd’hui dans notre Moyen-Orient », rappelle-t-il.

« En les annonçant, le Christ ajouta : “Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et levez vos têtes, parce que votre délivrance approche” (Luc 21, 28). Nous ne comprenons pas tout, mais nous savons que le silence actuel du Seigneur n’est pas pour longtemps. Il faut y croire même si nous ignorons aujourd’hui quand et comment ce jour pourra arriver ».
 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]