Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Manif pour tous, Veilleurs… chronique du réveil français

Partager

Mais qu’arrive-t-il à la France depuis un an, depuis la première « Manif pour tous » en novembre 2012 ? Récit et enquête, ce livre haletant le raconte.

 
Voici un livre à dévorer alors que l’on vient de célébrer l’anniversaire de la première « Manif pour tous » (17 novembre 2012). Cette manifestation régionale allait être suivie en 2013 par deux autres manifestations nationales rassemblant plus d’un million de personnes.

Que s’est-il donc passé ? D’où a bien pu surgir ce tsunami, cette vague populaire contre le prétendu « mariage pour tous » et sa suite logique, l’adoption pour les couples homosexuels ? Quelles sont les conséquences visibles et les conséquences prévisibles de ce mouvement « inclassable » selon les vieilles catégories politiciennes ?

La loi Taubira que le gouvernement prétendait festive et consensuelle a fracturé le pays, constatent Vincent Tremolet de Villers et Raphaël Stainville, tous deux journalistes au Figaro (Figaro Hors- Série et Histoire pour le premier, Figaro Magazine pour le second). Mais elle a aussi réveillé toute une partie de la population, celle qui ne fait pas parler d’elle, qui travaille ou étudie, élève ses enfants ou se prépare à fonder une famille, paie ses impôts, et s’engage plus que la moyenne des Français dans des associations ou des mouvements humanitaires ou caritatifs. On aura reconnu qu’il s’agit là très majoritairement de chrétiens, donc de catholiques, s’agissant de la France.

Cette fois, avec le « mariage gay », c’en était trop : ces Français bien élevés et bien sages sont descendus dans la rue avec leurs enfants. Et parmi ceux-ci, les aînés, les « grands jeunes » ont occupé le devant de la scène…certains pour ne plus la quitter. La nouvelle génération des « cathos » français ne se contente pas de fréquenter les églises, les sessions de formation spirituelle et de partir en pèlerinage : elle a compris que la responsabilité des laïcs est de s’engager en politique et qu’il n’y a plus une seconde à perdre. Pas seulement pour manifester, mais pour se former afin de s’engager totalement, à nouveaux frais, dans une refondation pour un redressement durable de notre pays et de l’Europe.

Nos deux auteurs, qui appartiennent à cette génération de catholiques, en connaissent par cœur les tenants et aboutissants culturels et politiques. L’un et l’autre excellents journalistes, ils ont en outre mené une enquête des plus minutieuses sur les origines du mouvement de résistance au « mariage » homosexuel, ont assisté à sa naissance, rencontré ses organisateurs, suivi leurs parcours, leurs interrogations, leurs espoirs et leurs déceptions, -hélas, leurs divisions parfois-, bref l’ensemble de la bataille…qui se poursuit. L’actualité de la Manif pour tous, des Veilleurs, des Maires pour l’enfance, les combats contre la PMA la GPA, et pour le droit à l’objection de conscience que nous suivons jour après jour à Aleteia, confirme que loin d’être un feu de paille, la protestation contre la loi Taubira a cristallisé dans une « révolution des valeurs » que d’aucuns ont comparé à un mai 68 à l’envers. Mais c’est en réalité un mouvement bien plus profond, dont les racines culturelles sont indissociables de celles de la France.

On peut donc affirmer que quelles que soient les vicissitudes à venir, et la lenteur de la germination, ce réveil français portera des fruits.

Ajoutons que cet essai parfaitement documenté mais au style nerveux, fourmillant d’anecdotes et de portraits, se lit comme un roman haletant, un « thriller » historique qui ne néglige aucun des deux « camps », revisitant les méandres et les hésitations de François Hollande comme les provocations de Pierre Bergé et la répression policière, aussi bien que l’émergence, l’apogée et l’éclipse de Frigide Barjot, la naissance des Veilleurs, du courant Ecologie humaine, le travail de « fond » de l’Eglise, et la flambée éruptive des réseaux sociaux.

Nul doute que ce livre achevé en juin dernier est appelé à connaître une suite : le feuilleton de la renaissance française commence à peine et n’est pas près de s’achever !

Et la France se reveilla. Enquête sur la révolution des valeurs. Editions du Toucan, 280 pages, 18€