Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Iran : des chrétiens crient « Alléluia » dans un marché

© DR
Partager

À l’occasion d’une « journée de l’Alléluia » proposée par une chaîne satellitaire, plusieurs chrétiens se sont mis à crier « Alléluia !» au beau milieu d’un bazar.

Si la présence des chrétiens en Iran remonte au IIIe siècle, leur situation n’est pas des plus enviables. Le dernier recensement officiel, effectué en 2006, faisait état d’une forte baisse de la présence chrétienne depuis la révolution islamique de 1979, passant de 300 000 à l'époque, à 100 000 personnes.

Toutefois,  cette communauté demeure la minorité religieuse la plus importante d’Iran, juste après les sunnites.

Mais si certains ont tendance à l’oublier, les chrétiens n’ont pas manqué de rappeler leur existence en criant « Alléluia ! » en plein milieu d’un marché iranien. C’est en effet ce qu’a rapporté Sarah, chrétienne iranienne réfugiée en Europe, au journal du réseau Portes ouvertes, dont l’objectif est de soutenir et d’offrir une tribune aux chrétiens persécutés dans le monde.

Voici son récit :

« Dans le ‘bazar’, nous avons entendu des gens crier ‘Alléluia’. On n’en croyait pas nos oreilles ! Nous avons rencontré l’un d’entre eux, il se trouvait juste à côté de nous et criait ‘Alléluia’. Nous lui avons donc demandé « pourquoi dites vous cela ? ». Il nous a répondu « Vous savez, je suis chrétien et aujourd’hui c’est la journée de l’Alléluia. » Chaque chrétien devait crier ‘Alléluia’, où qu’il se trouve. C’est quelqu’un sur une chaîne satellite qui avait suggéré cette journée de l’Alléluia, nous a-t-il dit. C’était vraiment magnifique d’entendre haut et fort quelqu’un dire ‘Alléluia’ alors que nous marchions dehors dans la rue. »

Les chrétiens sont reconnus par la Constitution iranienne, deux sièges leur sont réservés au Parlement, et à cet égard, le régime iranien se montre plus souple que l’Arabie saoudite par exemple. Le climat n’est toutefois pas des plus favorables pour autant.

L’Observatoire de la Christianophobie a dernièrement relevé dans une dépêche de l’Agence Fides des mesures relativement contradictoires prises par le régime islamique de Téhéran à l’encontre des chrétiens. Le régime tolère en effet la vente, l’achat, la consommation et l’usage cultuel du vin pour certaines communautés chrétiennes, tout en l’interdisant pour d’autres et en exerçant une répression impitoyable. De même, la justice iranienne a remis en liberté le chrétien Mostafa Bordbar le 3 novembre dernier, tout en transférant -le même jour- le pasteur Saeed Abedini à la prison de Shahr Raja à Karaj, connue pour accueillir les criminels les plus violents du pays…

Tout cela, vraisemblablement, n’empêche pas les chrétiens d’afficher leur foi. Sarah, qui fut témoin de cette scène du marché -pour le moins unique-, rapporte même avoir recensé pas moins de 320 autocollants en forme de poisson sur les voitures, en l’espace d’une heure. Ce symbole des tous premiers chrétiens est une façon pour eux de s’encourager les uns les autres.

Portes ouvertes considère que le fait d’afficher sa foi en Iran n’est pas dangereux en soit, dès lors que l’on s’abstient de tout prosélytisme ou d’un investissement dans le fonctionnement de l’Église… Enfin, les membres du réseau se veulent optimistes pour les chrétiens et pour l’Iran, estimant, environ sept ans après le dernier recensement, que le nombre de chrétiens s’élèverait désormais à 450 000 personnes.

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]