Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 01 décembre |
Saint Eloi
home iconPolitique
line break icon

"Mariage" homosexuel : la stratégie du pape François

Solène Tadié - Publié le 20/11/13

Alors que certains chrétiens reprochent au pape François de ne pas suffisamment aborder les grandes controverses de société, il semble suivre pourtant une stratégie bien précise en la matière.

« Ne soyons pas naïfs : ce n’est pas juste un combat politique, c’est une tentative pour détruire les intentions de Dieu ». C’est en ces termes que s’était exprimé le cardinal Bergoglio en 2010, alors que le débat sur le projet de loi de mariage entre personnes dumême sexe battait son plein en Argentine. Il avait même parlé de « guerre contre Dieu » pour qualifier le soutien du gouvernement Cristina Kirchner envers cette mesure, et s’était alors attiré les foudres de la Présidente argentine, qui avait comparé ses propos à ceux «de l’époque médiévale et de l’Inquisition ».

Une fois la loi approuvée, toutefois, le cardinal Bergoglio a poursuivi son combat en suivant une stratégie différente. En effet, Sandro Magister rapporte sur son blog– dédié aux questions d’Église– que Bergoglio avait pris le parti de prendre position contre la loi en s’adressant directement aux membres de l’Église, au lieu d’attaquer frontalement les pouvoirs en place. Le cardinal a ainsi rédigé deux lettres, adressant la première aux religieuses de quatre couvents de carmélites de Buenos Aires et la seconde à un dirigeant du laïcat catholique argentin.

Cette manœuvre, explique Sandro Magister, a eu des répercussions plus que considérables sur la vie politique en Argentine : tout en étant bien entendu absent du Parlement, le cardinal Bergoglio était perçu comme l’adversaire principal des défenseurs du droit au mariageet à l’adoption pour les couples homosexuels.

Des propos qui peuvent suprendre, lorsque l’on sait que l’actuelle position du pape François à cet égard se veut plus pragmatique et ‘modérée’ que celle du pape Benoît XVI par exemple. En effet, dans le livre d’entretiens avec le rabbin Skorka, intitulé Sur la terre comme au ciel, et qui offre une sorte de synthèse de la pensée du pape François, celui-ci se positionne de façon relativement mesurée quant à la question du mariage gay:  « Si Dieu, dans sa création, a pris le risque de nous rendre libres, de quel droit pourrais-je intervenir? Nous condamnons le harcèlement spirituel, qui survient quand un ministre impose des directives, des comportements, des exigences qui privent autrui de sa liberté. Dieu a été jusqu’à laisser entre nos mains la liberté de pécher. Il faut parler très clairement des valeurs, des limites, des commandements, mais le harcèlement spirituel, par les prêtres, doit être banni. »

Si certains catholiques ont pu reprocher au Pape un manque de fermeté en la matière, d’autres témoignages, comme celui de la sénatrice catholique Liliana Negre (dans un livre consacré au pape François publié aux États-Unis), démontrent l’exact opposé. Sandro Magister nous en livre quelques extraits dans son article :

« Le cardinal Bergoglio a toujours montré beaucoup de courage et de vigueur dans ses confrontations avec les puissants et dans sa manière de dire ce qu’il pensait : il était la voix de tous ceux qui n’avaient pas de voix », affirme-t-elle.

Elle ajoute, en rapportant le déroulement de la promulgation de la loi : « Il est intervenu à l’un de nos congrès et il a voulu rencontrer les parlementaires pro-vie d’Argentine pour nous saluer et nous inciter à poursuivre notre travail et à avoir du courage. Puis la question du mariage homosexuel a fait irruption : le passage à la chambre des députés a été très rapide et lorsque la proposition de loi est arrivée au sénat, j’étais présidente de la commission. […]  À ce moment-là, Cristina Fernandez était la présidente de l’Argentine et son mari, l’ancien président Nestor Kirchner, aujourd’hui disparu, était député. […]

En ce qui concerne la question du mariage homosexuel, les

  • 1
  • 2
Tags:
mariage homosexuelPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement