Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 22 février |
Bienheureuse Isabelle de France
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Cyclone en Sardaigne : L’Eglise en première ligne

fgau697oahgsizq1m3kpzkdppg5bzqrfct_8mwvli6hjxjyoe0sgsg-pbnha4tcjjsheeznb54ubvrxulazrt8vvboyl.jpg

Lucandrea Massaro - publié le 20/11/13

Après le passage du cyclone Cléopâtre, la CEI et Caritas répondent au besoin d’urgence. Déjà plus d'un million d'euros ont été débloqués.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

20/11/2013

16 morts dont 4 enfants, plusieurs personnes portées disparues et d’importants dégâts matériels : premier bilan après le passage du cyclone  «Cléopâtre» qui a dévasté la Sardaigne dans la nuit du 18 au 19 novembre.  Près de trois mille personnes  ont été évacuées de la zone la plus touchée de la région: la province et le diocèse d'Olbia-Tempio qu’on a  enregistré le plus grand nombre de victimes. (Vatican Insider, 19 Novembre).

Le Conseil des ministres a décrété « l'état d'urgence » en Sardaigne.  Selon le chef de la Protection civile, arrivé sur l'île, « les pluies torrentielles qui se sont abattues sur l’île ont atteint en 24 heures 440 mm, soit la moyenne habituelle en 6 mois dans notre pays ».

Le chef du gouvernement italien Enrico Letta a parlé de «tragédie nationale», annonçant que « 20 M € seront débloqués pour l’aide d’urgence " (Corriere della Sera, 19 novembre) . « Profondément touché par la terrible tragédie qui a frappé la Sardaigne, je demande à tous de prier pour les victimes et plus particulièrement pour les enfants" a-t-il twitté ( News.va)  -ce qui nous rappelle que nous sommes en Italie et non en France…où l’on chercherait en vain un responsable politique, a fortiori chef de gouvernement, incitant à prier !

L’Eglise au secours de la Sardaigne  

Don Francesco Soddu, directeur de la Caritas italienne, a souligné l’urgence de secourir les Sardes, pour lesquels l'organisation caritative a débloqué une première aide d’urgence de 100 000 euros (Reuters, le 19 Novembre) tandis que la Conférence épiscopale italienne met à disposition 1 million € « comme première réponse » (Tgcom 24, 19 Novembre)

Les  réseaux sociaux à la rescousse

C’est notamment le  « peuple de Twitter» qui s’active en permanence, pour raconter et coordonner les informations pertinentes à travers différents hashtags comme # allertameteoSAR, ou autres.

Il y a ceux qui – en plus des commentaires émus- informent et proposent  une aide matérielle pour faire face à la catastrophe. Ou ceux qui offrent de la nourriture, ou encore mettent à disposition des lits pour les personnes qui, en quelques heures, ont tout perdu.

 « Je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse mourir à cause d’un mauvais temps » twitte un jeune homme. D’autres disent être prêts à aider avec leur propre dépanneuse. Beaucoup demandent d'enlever les mots de passe de connexions wifi dans les zones touchées pour faciliter les communications (Rai Nouvelles 24, 19 Novembre).

Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement