Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Année de la foi : la Terre Sainte anticipe les cérémonies de clôture

prgxfsrhiyhet9gkcggywm2peb8uw2izjpqracxfj3r-cv2pbhgyrb7u_0molrzz0mhixowdetjzfxyyt7rnekazwiql.jpg

La rédaction d'Aleteia - publié le 19/11/13

Le 17 novembre, Journée internationale de la foi, toutes les Eglise catholiques de la région se sont retrouvées à Nazareth pour professer ensemble leur foi en Dieu en clôturant l’Année de la foi.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

L’Année de la foi, ouverte par Benoît XVI le 11 octobre 2012, touche à sa fin : le pape François la clôturera le 24 novembre prochain par une messe solennelle en la Basilique Saint-Pierre.

Mais en Terre Sainte, cette clôture a eu lieu dimanche dernier, 17 novembre, en coïncidence avec la Journée internationale de la foi, organisée par l’Eglise Mère de Jérusalem. Toutes les Eglises catholiques de Terre Sainte – latine, melkite, maronite, syro-antiochienne, arménienne –  ont proclamé ensemble leur foi catholique.

Cette journée a été marquée par une messe solennelle, au Mont du Précipice, à Nazareth. Elle a été célébrée par le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, et les principaux évêques de la région, devant une foule de quelque 7.000 fidèles, selon un compte-rendu du patriarcat latin de Jérusalem (LPJ).

Beaucoup de fidèles venaient de plusieurs pays du monde, résidant en Terre Sainte ou simples pèlerins de passage. La présence d’un grand nombre de journalistes étrangers renforçait encore la dimension mondiale de l’événement.

« La fin de l’Année de la Foi n’est pas la fin de la foi », a déclaré Mgr Twal, au cours de son homélie.

Le Patriarche a repris les axes qu’il développe dans sa lettre pastorale, intitulée « Seigneur, augmente en nous la foi », publiée pour l’occasion.  Il insiste en particulier sur l’importance de garder la foi, rappelant que «la foi n’est pas une simple adhésion intellectuelle à la vérité de Dieu, mais une adhésion libre, en toute confiance, comme celle d’un enfant à ses parents qui l’aiment et s’occupent de lui », et qu’il existe « une relation très importante entre la vie de foi et la recherche de la paix. ».

Soucieux que les chrétiens entretiennent « une présence croyante au Proche-Orient », Mgr Fouad Twal, a exhorté ces derniers à  toujours être « des témoins de la paix, de la joie et de la miséricorde de Dieu », comme les y encourage d’ailleurs le pape François dans le  message  qui leur a envoyé pour l’occasion.

Dans ce message, le Pape remercie « tous les chrétiens de Terre Sainte pour leur fidèle intendance des sites sacrés et pour leur témoignage durable dans la proclamation de l’Evangile »,   et  prie pour que cette célébration ne reste pas un simple témoignage de foi mais « nourriture » et « invitation » pour les autres à rencontrer Jésus-Christ.

La Liturgie était célébrée en plusieurs langues, pour exprimer le caractère universel de l’Eglise. 

Tags:
FoiTerre sainte
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement