Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Philippines : la mobilisation s’intensifie

© NOEL CELIS / AFP
Partager

Selon un premier bilan, le typhon qui a frappé la province de Leyte le 8 novembre a fait quelque 10 000 morts et 900 000 familles sans abri.


L’Agence Fides donne cette évaluation alors que l’île compte encore ses morts.

Tel un tsunami, « la vague qui a submergé la ville de Tacloban, totalement détruite, avait une hauteur de 18 m », rapporte à Fides le coordinateur régional de la Caritas Asie, qui met actuellement tout en œuvre pour venir au secours des personnes touchées par ce typhon qui a frappé les Philippines avec des rafales de plus de 300km/h.

Signe d’espérance au cœur de la désolation : une petite fille est née le 11 novembre, dans un bâtiment de l'aéroport de Tacloban transformé en centre médical juste après le passage du typhon meurtrier qui a dévasté le centre des Philippines. Francetvinfo consacre un reportage à cette « naissance miraculeuse »,

La Caritas Philippines a lancé un appel aux 86 diocèses du pays afin qu’ils apportent une « contribution de solidarité », rapporte encore Fides.

Le Pape lui-même, par l’intermédiaire de Cor Unum, le dicastère de « la charité du pape », a fait parvenir une aide d’urgence de 150 000 $. « Cette somme sera répartie selon les besoins par l'Eglise locale, en priorité en faveur des sans-abris et des personnes ayant tout perdu dans les inondations successives », explique le Vatican Information Service (VIS). Il s’agit de « la première manifestation concrète de la solidarité, matérielle comme spirituelle, que le pape François tient à adresser aux victimes » de cette catastrophe.

A la suite du pape François, qui a demandé de prier pour les victimes du typhon (cf. Aleteia), les évêques de la Conférence épiscopale des Philippines ont lancé une neuvaine de prière nationale pour « invoquer de Dieu la protection et le soutien pour les populations touchées », précise l’agence Fides. En outre, dans toutes les églises, une collecte de fonds destinée à la Caritas a été lancée afin de fournir des aides humanitaires aux populations touchées. Les évêques ont fait savoir que la campagne de solidarité du Carême 2014 sera entièrement dédiée au soutien de projets de réhabilitation et de reconstruction des zones détruites par le typhon.

Comme c’est le cas lors de ces terribles catastrophes naturelles, la question revient, lancinante : où est Dieu ? Pourquoi tant de dévastations ? Pourquoi tant de destins et de famille brisés ? Des questions auxquelles tente de répondre le nouveau site Questions essentielles.

A voir aussi, cette courte vidéo proposée par l’équipe de Padreblog au moment du tsunami qui a dévasté le Japon en 2011 et qui répond à cette question… « que fais Dieu » au cœur de cette souffrance ? »
 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]