Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconÉglise
line break icon

Toussaint : « Tournons nos regards vers le Ciel »

Mgr Jaume Pujol - SIC - Publié le 28/10/13

Pour nous préparer à fêter tous les saints et à prier pour nos défunts, mettons-nous dans la bonne perspective : celle de la vie éternelle.

Lundi 28 novembre 2013

Nombreux sont les peintres qui ont représenté la plus haute espérance chrétienne: habiter un jour dans la gloire de Dieu pour toute l’éternité.

Je me souviens encore de l’impression produite en moi lorsque j’ai contemplé à Rome la « Gloire » du Bernin, à Saint-Pierre, et aussi, bien sûr, la fresque de Michel-Ange sur le plafond de la Chapelle Sixtine. De même, dans la Basilique del Pilar, à Saragosse (Espagne), en levant les yeux vers la fresque de Goya  « L’adoration du nom de Dieu », plus connue, elle aussi, comme « la Gloire ».

Penser à la vie éternelle, pour un chrétien, n’est pas un exercice de spiritisme, et ne consiste pas non plus à se bercer de l’illusion d’une consolation facile. C’est méditer  les paroles de Jésus-Christ sur ​​la vie future de chaque personne. C’est prendre en considération que, à côté de notre réalité visible et finie, il en existe une autre, invisible, mais qui n’en est pas moins certaine.
Nous n’avons aucune expérience de ce moment, mais nous avons la parole de Dieu, Créateur et Rédempteur, qui ne peut pas faillir et est plus vraie que toutes nos certitudes, qui sans Lui ne seraient pas.

Dans les prochains jours, consécutivement, l’Eglise va consacrer deux célébrations à cette croyance en l’immortalité de l’âme : la fête de la Toussaint, et le Jour des morts. Cette dernière commémoration remonte à plus de mille ans.

A cette époque, l’abbaye bénédictine de Cluny jouissait d’un prestige considérable. Elle se trouvait à la tête de plus de 1100 monastères bénédictins établis principalement en Europe occidentale. Elle recevait tellement de demandes de suffrages (prières)  pour les défunts – une coutume de toujours dans l’Eglise- que l’abbaye décida d’instaurer un « Jour des morts »,  dans lequel messes et prières seraient offertes pour tous les défunts en même temps. C’est ainsi que le 2 novembre 998, fut instaurée la commémoration de tous les défunts, et cette pratique s’étendit ensuite à toute l’Eglise. Au XIIIe siècle, Rome inscrivit ce jour de commémoration sur le calendrier de l’Eglise universelle.

Ce jour-là, nous prions et offrons des suffrages pour les défunts de nos familles, à l’égard desquels nous avons des sentiments d’amour et de gratitude. Et nous élevons aussi nos prières, en nous unissant au sacrifice  du Christ qui se renouvelle dans chaque messe, pour tous les défunts, également pour ceux dont personne ne se souvient. Afin qu’ils soient au Ciel, jouissant de la présence de Dieu.

La veille, nous aurons célébré la fête de tous les Saints. Ce jour-là, nous élevons notre pensée vers ceux qui jouissent déjà de la gloire céleste. Certains, mais peu en définitive, sont honorés publiquement par l’Eglise comme bienheureux ou comme saints.
La grande majorité est constituée de saints anonymes, enfants, jeunes, adultes et personnes âgées, laïcs, prêtres et religieux qui ont vécu et sont morts dans la grâce de Dieu, fidèles à sa volonté et faisant de leur vie un service pour les autres.

La fête de la Toussaint est une bonne occasion pour nous demander si nous pensons fréquemment au Ciel, au sens le plus profond de la vie, à la grande espérance d’un bonheur qui n’aura pas de fin.

Article traduit par Elisabeth de Lavigne

Tags:
toussaintvie eternelle
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement