Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Aleteia

Prière, foi et joie : les trois recommandations du pape François aux familles

© ALESSIA GIULIANI/CPP
Partager

Le message du Pape à toutes les familles lors de la messe de clôture de la Rencontre mondiale des familles à Rome, devant plus de 100 000 fidèles.

28/10/2013

« Priez en famille », « gardez la foi » et « vivez la joie » : ce sont les trois recommandations du pape aux familles ! Devant des familles venues de 80 pays, le pape François a présidé, dimanche 27 octobre, la messe de clôture de la rencontre mondiale des familles, réunis pour deux jours de festivité au Vatican.

En méditant sur les lectures de ce dimanche, le pape a invité à méditer sur quelques caractéristiques fondamentales de la famille chrétienne.

La prière tout d'abord. « Chères familles : priez-vous parfois en famille ? », a-t-il interpelé. Et comment faire ? « Il faut de la simplicité », a-t-il recommandé, prier le « Notre Père » autour de la table ou le rosaire en famille, « ça donne beaucoup de force ». Et prier aussi les uns pour les autres : « l’époux pour l’épouse, l’épouse pour l’époux, tous les deux pour les enfants, les enfants pour les parents, pour les grands-parents… », cela « renforce la famille ».

La foi ensuite. « De quelle façons gardons-nous notre foi en famille », a-t-il interrogé. « La retenons-nous pour nous, dans notre famille, comme un bien privé, comme un compte en banque, ou savons-nous la partager par le témoignage, l’accueil, et l’ouverture aux autres ? » Les familles chrétiennes doivent être missionnaires, en accomplissant les choses de tous les jours en y mettant « tout le sel et le levain de la foi ».

Enfin la joie. « La vraie joie que l’on goûte en famille n’est pas quelque chose de superficiel, elle ne vient pas des choses, des circonstances favorables… A la base de ce sentiment de joie profonde, il y a la présence de Dieu, la présence de Dieu dans la famille, il y a son amour accueillant, miséricordieux, respectueux envers tout le monde », a-t-il expliqué. « Et surtout, un amour patient ». Et si l'amour de Dieu vient à manquer dans la famille, celle-ci « perd son harmonie, les individualismes prévalent, et la joie s’éteint ».

Cette joie, le pape l'avait aussi évoqué la veille, samedi 26 octobre après-midi, devant près de 100 000 personnes réunies place Saint-Pierre. « Venez à moi, familles du monde entier – dit Jésus – et je vous donnerai le repos, afin que votre joie soit complète. Et cette parole de Jésus, portez-la chez vous, portez-la dans votre cœur, partagez-la en famille. Il nous invite à venir à lui pour nous donner, pour donner à tous la joie ».

Le pape a aussi rappelé que ce qu'il y a de plus pénible dans la vie, « c'est le manque d'amour ». « C’est pénible de ne pas recevoir un sourire, de ne pas être accueilli. Ils sont pénibles certains silences, parfois aussi en famille, entre mari et femme, entre parents et enfants, entre frères. Sans amour, la peine devient plus pesante, insupportable », a-t-il expliqué.

Il a enfin salué « l'entrelacement des générations » : « Les grands-parents sont la sagesse de la famille, ils sont la sagesse d’un peuple. Et un peuple qui n’écoute pas les grands-parents, est un peuple qui meurt ! », a-t-il mis en garde. « Toute famille, comme celle de Nazareth, est insérée dans l’histoire d’un peuple et ne peut exister sans les générations précédentes ».

 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]