Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 15 avril |
Saint Patern de Vannes
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pakistan : main dans la main pour protéger les chrétiens

exto_yushpdp7uwosoxspl47kjgiqlqaf0oqvofjrauwusuddwg53tuak1qypkqahkqezf4sgwuffqzpb6xgcjrw84hsga.jpg

Isabelle Cousturié ✝ - Slate.fr - Fait religieux - publié le 18/10/13

Depuis le sanglant attentat antichrétien de Peshawar, chaque dimanche, une chaîne humaine de musulmans et de chrétiens se forme autour d’une église pour assurer la sécurité des fidèles.

        Depuis l’attentat qui a frappé, le 22 septembre dernier,  la communauté protestante à la sortie du culte dominical de la All Saints Church de Peshawar, faisant au moins 85 morts et plus de 140 blessés, chaque dimanche, en plusieurs endroits du pays, des musulmans viennent se placer avec des chrétiens devant une église pour protéger les fidèles durant l’office.

Une semaine après l’attentat, le 29 septembre,  ils étaient des centaines de chrétiens et de musulmans à se donner la main autour de l’église Saint-Patrick, la cathédrale de l’archidiocèse catholique de Karachi, sous les pancartes « Une seule nation, un seul sang » ou «Plusieurs religions, un seul Dieu » (Aleteia). Une semaine plus tard encore, le dimanche 6 octobre, ils défilaient encore par centaines  devant l’église Saint-Antoine à Lahore, formant une grande chaine humaine à laquelle ont également participé un mufti et un prêtre, main dans la main.

Ce dimanche-là, des versets du Coran prônant la tolérance entre les religions ont été récités et les participants se sont rassemblés sous des bannières où il était écrit: « une nation, un sang» et «plusieurs fois, un Dieu », lit-on sur le site Slate.fr.

L’organisateur de l’événement est un jeune avocat, Jibran Nasir, qui a été profondément choqué par l’attentat de Peshawar. «Les terroristes nous ont montré ce qu’ils font le dimanche. C’est à notre tour de leur montrer ce que nous faisons ce jour-là: nous nous unissons.», a-t-il déclaré en lançant le mouvement sur les réseaux sociaux.

Dimanche dernier, 13 octobre, une autre manifestation de soutien a eu lieu autour de l’église Saint-Antoine, où ils étaient à nouveau entre 200 et 300 musulmans et chrétiens à rappeler l’importance du respect d’autrui et des autres croyances.

Le principe de cette chaîne humaine : demander à l'imam de son quartier de condamner l'attaque et d'instruire les fidèles sur le droit des minorités ; demander à ses amis de faire de même dans les mosquées de leurs quartiers afin de sensibiliser le maximum de fidèles au droit des autres croyants. C’est exactement ce qu’a fait ce jeune avocat, et « bien que la peur des Talibans soit palpable, de nombreux imams ont répondu à cet appel », commente Faker Korchane  sur le site Faits-religieux.com.

Tags:
Chrétiens au Pakistan
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement