Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 05 décembre |
Saint Gérald
home iconÉglise
line break icon

Le don de la foi : écoute et réponse

Jacques Gauthier - Le blogue de Jacques Gauthier - Publié le 09/10/13

En cette Année de la foi, de quoi s'agit-il ? Un don de Dieu, mais qu'est-ce à dire ? La liberté de l'homme y a-t-elle sa part ?

"La foi est un don gratuit de Dieu qui demande l’humilité et le courage d’avoir confiance et de faire confiance, afin de voir le chemin lumineux de la rencontre entre Dieu et les hommes, l’histoire du salut" (Pape François, Lumen Fidei, no 14).

Don de Dieu
La foi en Dieu est un don qui provoque le don de soi, mais c’est Dieu qui a d’abord l’initiative. Les grands témoins bibliques en témoignent : la foi est un don que l’on reçoit de Dieu. Il y a cette ouverture en nous du salut de Dieu révélé en Jésus Christ par l’Esprit Saint qui nous rend capables de l’accueillir. L’être humain est capable de Dieu, dit-on en théologie. Mais alors, pourquoi tous ne reçoivent-ils pas ce don?
On peut répondre ainsi: "C’est le mystère insondable de la grâce divine et de la liberté humaine". D’autres peuvent ajouter: "Les voies de Dieu ne sont pas les nôtres". De toute façon, on ne peut pas mesurer la foi, quantifier la grâce. Par contre, on peut demander ce don à Dieu, ce qui exige déjà un peu de foi et d’humilité. C’est ce qu’ont vécu beaucoup de personnes à travers l’histoire, tel le bienheureux Charles de Foucauld qui, conscient de sa fragilité, fit cette prière avant sa conversion : « Mon Dieu, si tu existes, révèle-toi à moi ».

"Tout est grâce"
La foi chrétienne est don et confiance en la parole du Fils, lieu où se noue le dialogue avec le Père. «Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera et nous viendrons vers lui et nous nous ferons une demeure chez lui.» (Jn 14, 23) Notre demeure est le Père quand on suit la voie du Fils et qu’on vit par le souffle de l’Esprit. Tout est donné, tout est gratuit; « tout est grâce », disait Thérèse de Lisieux. « C’est bien par la grâce que vous êtes sauvés, à cause de votre foi. Cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. » (Éphésiens 2, 8)
Nous ne pouvons qu’accueillir le salut en Jésus Christ par le baptême donné et reçu. Là se situe la sainteté qui est d’abord une question d’accueil et d’amour, non de perfection et d’héroïsme. Le désir de sainteté est le cri de conservation de l’âme qui aspire à vivre en Dieu; c’est l’expérience de la miséricorde divine.

La foi d’Abraham
Abraham demeure le modèle de foi par excellence pour les croyants des trois grandes religions monothéistes. Il a tout risqué en disant oui à une parole de Dieu : « Quitte ton pays, ta parenté et la maison de ton père, pour le pays que je t’indiquerai » (Genèse 12, 1). Il ne savait pas où il allait, mais il faisait confiance en marchant en présence de Dieu. Sa foi est un don qui aide à vivre et qui s’enracine dans le jardin de la vie quotidienne, « le vrai de la vie », disait Thérèse de Lisieux. La foi d’Abraham met en lumière l’aspect relationnel de toute foi qui, en plus d’être un acte et un don, est une aventure, une vie, une expérience.

L’écoute du Verbe
« Dieu seul parle bien de Dieu », disait Pascal. Pour les chrétiens, cette communication passe par Jésus Christ, présence de Dieu parmi nous, révélateur de l’homme et du Père. « Nul n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est tourné vers le sein du Père, lui l’a fait connaître. » (Jean 1, 18) Une autre traduction parle du Fils qui raconte le Père, nous révélant ainsi son cœur miséricordieux : « Dieu, personne ne l’a jamais vu mais le Fils unique, Dieu appuyé contre le cœur du Père, l’a raconté » (Bible Bayard).
La foi, liée à la parole du Verbe, n’est pas condamnée au passé, mais suit le rythme de l’histoire. La Parole définitive de la Révélation ouvre toujours de nouvelles profondeurs et éclaire sans cesse l’histoire, car le Saint-Esprit, interprète du Verbe de Dieu, parle à toutes les époques. La foi est relation d’écoute de cette parole qui donne vie.

  • 1
  • 2
Tags:
evangelisationFoi
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement