Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 25 février |
Saint Nestor de Pamphylie
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Syrie : Après Maaloula, la peur gagne Sednaya

e8o-lwpjaph0ujb0suaz4zgbkyazffz5lyttqshs9vculrhmeeyck9i7shvmihw0ikwmyxlhomg0_embrwnzomnwdc0i.jpg

Fides / OPM - publié le 30/09/13

Fides rapporte l’assaut de fondamentalistes contre l’un des plus hauts lieux de pèlerinage d’Orient et contre des églises et institutions religieuses dans la banlieue de Damas

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

    Après Maaloula, c’est un autre village chrétien et haut-lieu de pèlerinage chrétien qui est en danger : le grand centre de pèlerinage Sednaya (ou Saydnaya), à 30 kms de Damas, la capitale syrienne, siège de nombreux monastères et églises de différentes confessions, dont le grand sanctuaire marial de rite grec orthodoxe, abritant la  Shaghoura, une icône de Marie que l’on dit miraculeuse et qui serait la réplique d’une des icônes peintes par saint Luc.

D’après  une dépêche de l’agence Fides qui rapporte des propos de Grégoire III Laham,  patriarche d’Antioche des melkites, des groupes non identifiés ont tenté ces jours-ci de s’infiltrer dans la ville, se heurtant à la population locale qui, terrorisée par les récents événements de Maaloula,  a riposté. Riposte au cours de laquelle un jeune greco-catholique a perdu la vie.

Au même moment, dans la banlieue de Damas,  4 missiles ont touché l’église catholique Saint-Georges de Yabroud, causant de graves dommages à la coupole et au centre catéchétique et pastoral, tandis qu’à Hassakè une église orthodoxe a été incendiée.

« Jamais dans l’histoire de la Syrie nous n’avions enregistré de telles attaques sacrilèges et sectaires », a commenté, peiné, S.B. Grégoire III Laham, en signalant également des actes de profanation et de vandalisme par des groupes islamistes dans deux églises à Raqqa, deux jours auparavant, où ceux-ci ont enlevé croix et images sacrées.
.
Le patriarche confirme la préoccupation des chrétiens syriens qui augmente de jour en jour face à la poursuite des attaques ciblées contre eux et leurs églises : «  Les Syriens ne le feraient jamais. Il s’agit d’attaques menées par des groupes étrangers et ceci constitue un danger pour nous chrétiens », a-t-il estimé, précisant néanmoins qu’ « ils continueront à prier pour la paix, suivant la route tracée par le pape François ».

Les chrétiens de Raqqa, « victimes de discriminations religieuse ont été forcés de s’enfuir », souligne de son côté le prêtre syro orthodoxe Boulos George.  Dans la zone de Raqqa,  où a été enlevé le Père jésuite italien Paolo Dall’Oglio, de lourds affrontements se poursuivraient entre groupes islamiques, précise Fides.

Selon Boulos George, « il s’agit d’un conflit pour le pouvoir et l’argent ».

A propos de Sednaya, visionner les jolies images de son magnifique sanctuaire riche d’histoire, sur lequel veillent aujourd’hui une cinquantaine de religieuses et qui, après Jérusalem, est sans doute le sanctuaire chrétien le plus visité d’Orient : Une vidéo réalisée par le centre international Marie de Nazareth.

I.C

Tags:
Chrétiens en Syriesanctuaire
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement