Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 25 novembre |
Sainte Catherine d'Alexandrie
home iconCulture
line break icon

« Karol Wojtyla, l’histoire vraie » : une comédie musicale

© DANIEL JANIN / AFP

Giacomo Galeazzi - Publié le 30/09/13

La vie de Jean Paul II écrite d’après ses mémoires sera représentée en Italie de janvier 2014 jusqu’au 27 avril, jour de sa canonisation à Rome.

 Bientôt sur la scène, les mémoires en musique du Pape qui a fait tomber le Mur de Berlin  et, dans sa jeunesse, a foulé les planches du théâtre clandestin, une forme de résistance culturelle à l’occupation nazie. Sept décennies plus tard, l’histoire de Jean Paul II va se dérouler en musique, sous les projecteurs, pendant les journées précédant sa canonisation, le 27 avril.

Un article signé Giacomo Galeazzi et traduit par nos soins :

Tout commence le jour de l’attentat sur la place Saint-Pierre. Suspendu entre la vie et la mort, les souvenirs refont surface dans une série de flashbacks, jusqu’à son enfance. Durant 120 minutes défilent  les épisodes les plus significatifs de la vie du Pape.

La biographie du nouveau saint devient une comédie musicale  («Karol Wojtyla – L’histoire vraie »): mise en scène  de Duccio Forzano, musique originale de Noa, Gil Dor et du String Quartet, chorégraphie de  Marco Sellati. Le spectacle, qui fera ses débuts dans trois mois dans les grandes villes italiennes, dont Turin, Palerme, Milan et Bologne, se clôturera en avril  au Brancaccio de Rome, simultanément avec la cérémonie du Vatican, peut-être concélébrée par  Ratzinger, aux côtés de qui François élèvera à la gloire des autels son prédécesseur polonais.

« J’ai rencontré une seule fois Wojtyla: une explosion de lumière », raconte Duccio Forzano. Une énergie transmise à un opéra en deux actes entre projections,  des parties récitées et beaucoup de musique. En plus des vingt morceaux du Solis String Quartet, cinq seront les chansons originales écrites par Noa, plus l’«Ave Maria» adapté par l’artiste israélienne.
« J'ai chanté pour le pape il y a 19 ans –  se souvient Noa -. Je l’ai revu ensuite plusieurs fois : il m’interrogeait sur la situation en Israël, associant la paix au dialogue entre les peuples. Je ne suis pas religieuse. Souvent les religions prennent des directions destructrices, maintenant  la musique peut les ramener à la générosité et à la bonté».

Parmi les chansons écrites par Noa figure «Love», un hymne poignant à l’harmonie universelle. « Je me suis inspirée de la capacité de Jean-Paul II à mettre en évidence les éléments qui unissent plutôt que ceux qui divisent ». Les épisodes de la vie de l’enfant «Lolek», comme on le surnommait en famille, et ceux du jeune Karol qui l’amèneront à entendre l’appel de Dieu, ont été reconstitués avec l’aide de Paloma Gomez Borrero, qui a suivi le Pape dans les 104 voyages qu’il a effectués au cours de ses 27 années de pontificat. « C’était un expert en humanité – affirme la journaliste espagnole -. Dès son arrivée, il disait: “Je veux être le balayeur du monde, laisser les rues toutes propres afin que puissent entrer l’amour et la paix».

Après l’Italie, le spectacle gagnera l’Amérique du Sud. « Nous abordons l’histoire avec une approche profane – précise le producteur Mauro Longhin -. Nous reconstituons l'histoire d'un garçon de 9 ans, né dans un moment historique particulier, qui a prononcé ses vœux, inspiré non pas par un prêtre mais par un tailleur. Nous raconterons les anecdotes de sa vie, en cherchant à transmettre le message de fraternité et d’unité entre les peuples ».

Du jeune Karol sont vus en profondeur les sentiments, la guerre, sa mère Emilia, son père militaire, son frère Edmund qui l’abandonne pour être médecin. Tous les éléments qui l’ont façonné, jusqu’à le conduire sur le chemin de la Chaire de Pierre.  Wojtyla est joué  par trois acteurs à trois âges différents: 9 ans le petit Alessandro Bendinelli, 20 ans  Mike Introna et enfin 50 ans  Massimiliano Colonna. Sa mère par  Barbara Di Bartolo, son père par Simone Pieroni et son frère par Roberto Rossetti.
Dans son Wadowice natal où «tout a commencé», « Lolek » est de retour sur scène, au rythme de la musique.

Articletraduit par Elisabeth de Lavigne

Tags:
Pape Jean Paul II
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement