Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 01 décembre |
Saint Eloi
home iconActualités
line break icon

Maaloula : « Je suis chrétien et, si vous voulez me tuer parce que je suis chrétien, faites-le ! »

ANWAR AMRO

Fides / OPM - Publié le 13/09/13

Le dernier cri d’un des trois chrétiens tués par des islamistes après avoir refusé de se convertir à l’islam, à Maaloula « déjà terre de martyrs »

Pour les chrétiens syriens, Maaloula, le village chrétien,  au nord de Damas, attaqué au cours de ces derniers jours par des groupes islamistes, est déjà « terre de martyrs ».

Grâce à un témoin oculaire, une chrétienne actuellement hospitalisée à Damas qui a demandé à conserver l’anonymat pour raisons de sécurité, Fides a reconstruit dans le détail le sort des trois chrétiens tués à Maaloula. Leurs obsèques ont été célébrées le 10 septembre à Damas en la Cathédrale gréco-catholique dans le cadre d’une Messe présidée par le Patriarche melkite, S.B. Grégoire III Laham, et en présence d’évêques d’autres confessions.

D’après le récit de la femme, les groupes armés ont pénétré le 7 septembre dans de nombreuses maisons civiles, se livrant à des destructions et terrorisant les habitants, frappant toutes les images sacrées. Les islamistes ont intimé à tous les présents de se convertir à l’islam sous peine de mort. Sarkis a répondu avec clarté : « Je suis chrétien et, si vous voulez me tuer parce que je suis chrétien, faites-le ». Le jeune homme a été tué de sang froid ainsi que les deux autres hommes présents. La femme a été blessée et s’est sauvée par miracle, avant d’être conduite à l’hôpital, à Damas.

« La mort de Sarkis a constitué un véritable martyr, une mort in odium fidei » déclare à Fides Sœur Carmel, l’une des chrétiennes de Damas qui assistent les évacués de Maaloula.

Toujours selon des sources locales contactées par l’Agence Fides, ces derniers jours, des militaires sont entrés dans le village chrétien pour délogés les tireurs islamistes retranchés dans les maisons, mais la réduction des dernières poches de résistance à l’intérieur du village se révèle ardue, à cause de la structure même du centre habité, dont les maisons se trouvent sur la montagne.

Jusqu’ici épargné par les violences, Maaloula a été pris d’assaut mercredi 4 septembre par les rebelles islamistes qui ont ouvert le feu sur les maisons, détruit et endommagé églises et maisons, semant la terreur parmi les habitants dont la plupart ont pris la fuite. (cf. Aleteia )

Sous le titre « Massacre en direct à Maaloula en Syrie », le blog Investing’Action a publié d’autres détails sur ces attaques.  L’Observatoire de la Christianophobie en donne de larges extraits : http://www.christianophobie.fr/document/horreur-la-barbarie-islamiste-sinstalle-a-maaloula


I.C

Tags:
maaloulamartyrspersécutionsSyrie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement