Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 28 février |
Sant Grégoire de Narek
home iconAu quotidien
line break icon

Témoignage : « Elle s’en est allée au Paradis bronzée »

Quotidiano Meeting - Publié le 28/08/13

Francesca Pedrazzini est morte « sûre de Jésus, curieuse de voir ce qui va se passer». Depuis, son histoire change ceux qui la rencontrent

Niccolo De Carolis

« J’ai eu le privilège de voir ma femme accomplie ». Vincenzo Casella a quarante ans et il est avocat. En 2000 il épouse Francesca Pedrazzini, professeur de droit. Ensemble ils ont trois enfants: Cecilia 11 ans, Carlo 8 ans et Sofia 4 ans.

Le 23 août de l’année dernière  Francesca meurt d’un cancer, à la suite d’une rechute grave et soudaine d’une maladie diagnostiquée deux ans et demi plus tôt. Trente mois d’angoisse  (« Pour moi mais plus encore pour mon mari, mes enfants, ma famille, et c’est une chose que je n’arrive pas àvaincre» a-t-elle écrit dans un mail), mais surtout trente mois de certitude : « Elle a dit oui, s’est abandonnée à Jésus» explique son mari.

De son histoire, qui continue à transformer les personnes qui la rencontrent, est né le livre « Je n’ai pas peur », écrit par Davide Perillo, directeur des éditions Tracce. Vincenzo a présenté le livre avec l’auteur au ‘Caffè Letterario’.

« Elle s'en est allée au Paradis bronzée” aime à répéter son mari. « Nous étions rentrés depuis peu de vacances en Grèce ; malgré son traitement épuisant, Francesca voulait profiter de sa famille ». Vincenzo se souvient de ces moments encore pleins d'émerveillement, c’est sans aucun doute la meilleure chose qui lui soit arrivée dans la vie.

« Quand les médecins m'ont dit qu'elle n’en avait plus que pour quelques jours à vivre, j’ai sombré dans une folle angoisse. J’ai vécu deux jours de peur. Je ne pouvais pas le lui dire, je craignais qu’elle ne s’effondre. Et moi avec elle. Je me creusais la tête pour trouver les mots justes quand elle me regarde et me dit: «Vince, viens ici». Je m’assieds. « Regarde, tu dois être calme » poursuit-elle. « je suis contente. Je suis en paix. Je suis sûre de Jésus. Je n’ai pas peur. Au contraire, je suis excitée et curieuse de voir ce qui va se passer».

Francesca est un fleuve de vie: elle demande à être enterrée à Chiaravalle, recommande que sa fille soit inscrite au collège, demande  à parler seule à seul avec chaque membre de la famille. « Je restais là à la regarder les yeux écarquillés, sans voix » poursuit Vincenzo. Quinze minutes avec chaque enfant pour leur expliquer ce qui se passait: « Ecoutez, je vais au ciel. C'est un endroit merveilleux, vous n’avez pas à vous inquiéter. Vous aurez de la nostalgie, je le sais. Mais je vous verrai et je prendrai soin de vous toujours. Et je vous en prie, quand j’irai au Ciel, vous devez faire une grande fête». 

Les enfants la prennent au mot. Sofia, la plus petite,  demande à son père le lendemain de la mort: « Quand faisons-nous la fête?». Lui, pris au dépourvu, répond: « C’est demain, l’enterrement». Vincenzo explique: « J’ai fait une chose qui vaut cinquante ans d’éducation d’une mère ».

Elle a laissé une certitude  qui brise toutes les limites, tout ce qu’un parent peut communiquer à ses enfants. Aujourd’hui, un an plus tard, la présence de Francesca est encore plus vivante, la certitude plus claire, la foi plus simple: « Ces derniers mois, beaucoup de gens sont venus pour entendre parler de ma femme, m’ont demandé de témoigner. Ensuite est venue la proposition du livre. Je dis oui à ce que le Seigneur fait dans ma vie, comme ma femme

« Certains me disent: Désolé si je te parle de cela, je sais que c’est difficile parce qu’à chaque fois, la plaie s’ouvre à nouveau. Beaucoup pensent que pour surmonter il faut oublier. Mais, pour moi, c'est exactement le contraire: plus je revis cette expérience, plus cela me donne la paix ».

Traduit par Elisbeth de Lavigne de l'italien : http://www.aleteia.org/it/stile-di-vita/articolo/libro-testimonianza-francesca-pedrazzini-io-non-ho-paura-3486001

Tags:
témoignage
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Philip Kosloski
La prière à l’Esprit saint que Jean Paul II récitait tous l...
2
ANMOL RODRIGUEZ
Ewa Rejman
Défigurée à l’acide, mannequin, Anmol livre une fabuleuse l...
3
Les moines bénédictins
Père Christian Venard
Une nouvelle abbaye bénédictine en France !
4
Cerith Gardiner
En cas de besoin, la très efficace prière de 5 secondes de mère T...
5
ANGELS
Marzena Devoud
Comment les anges communiquent-ils entre eux ?
6
BABY BOY
Mathilde de Robien
Ces prénoms de garçons qui portent en eux le sceau de Dieu
7
Guilhem Lignon
Timothée Dhellemmes
Vidéo : abandonné par Dieu ? La leçon de foi édifiante de Guilhem
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement