Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 05 mars |
Sainte Olive
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Syrie : « Nous chrétiens sommes vendus par l’Occident pour du pétrole ! »

lxixyk_93pfq9hankg524wxvbwm-rsbfzsjizxsb44oyxga24ex0bhoyzfvq0lcswjdp8t7s1cfbgzapj5b29vsnmak.jpg

aleteia - publié le 28/08/13

Le patriarche d’Antioche des syriens Mgr Youssef III Younan critique « la politique cynique et machiavélique » des puissances. Il les accuse d'armer les rebelles depuis deux ans et demi...

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

Manuela Borraccino

Les chrétiens syriens « ont été trahis et vendus par l'Occident » attaque le patriarche syrien catholique Youssef III Younan. Ces jours-ci, alors que la menace d’une intervention militaire occidentale en Syrie se précise d’heure en heure, le patriarche reproche une fois de plus «la politique cynique et machiavélique» des puissances qui, au cours de ces deux dernières années, ont armé les rebelles, quitte à se rendre compte ensuite qu'il ne peut y avoir de solution militaire à la crise. »

Entretien avec le Patriarche :

Q : il y a quelques jours un autre de vos prêtres a été blessé à Damas.Que sait-on au sujet de son état?
Il s’agit du père Amer Qassar. Il a 34 ans et a été ordonné prêtre du diocèse de Damas en 2003. Il est curé de notre église de  Qaţanā, au sud de la capitale. Mercredi dernier, 21 Août, vers 18h, il se rendait à l'église de Notre-Dame de Fatima, dans le centre de Damas, quand une bombe a explosé à quelques mètres de lui, le blessant grièvement au visage, au ventre et aux  jambes. Il est resté dans un état critique pendant des heures, et à ce que m’a dit son frère, Dieu merci, il va un peu mieux, mais ne peut pas parler. Nous prions pour son rétablissement.

Q : Les Etats-Unis et la France envisagent d'intervenir militairement.Qu'en pensez-vous?

Au lieu d'aider les différentes parties au conflit à trouver des voies de réconciliation, d’amorcer le dialogue pour des réformes basées sur un système pluraliste de gouvernement, ces puissances jusqu'à présent ont armé les rebelles, incité à la violence et envenimé encore plus  les relations entre sunnites et chiites.
« L'Occident pense qu’avec les sunnites au gouvernement, la démocratie va remplacer la dictature, mais c'est là une grande illusion", a averti le patriarche. « Changer le régime par la force, sans donner la sécurité aux partis d'inspiration laïque, va déclencher un conflit pire qu’en Irak."

Q : Vous avez souvent souligné l'ambiguïté de l'Occident à l’égard des monarchies du Golfe.Considérez-vous  toujours que ces pays partagent la responsabilité de la guerre en Syrie?

Certainement, parce que nous sommes déçus par la politique cynique, machiavélique de ces pays et de l'Occident: France, Grande-Bretagne, Etats-Unis … ils ne voient que le pétrole et oublient leurs principes. Cela fait plus de deux ans  que, avec la Turquie, ils répètent que le régime va tomber: il s’agit du plus gros mensonge débité aux opinions publiques respectives, ou de la pire erreur de calcul qui ait été faite au cours de la dernière décennie. Le régime est toujours là, le pays est détruit et plus de 100.000 personnes sont mortes.
Nous les chrétiens, avons été  trahis et vendus pour le pétrole.L'Occident soutient la démocratie au nom de régimes qui n'ont rien de démocratique: le Qatar et l'Arabie saoudite sont parmi les pays les plus arriérés du monde.Leurs dirigeants sont reçus dans les palais occidentaux en héros de la démocratie, du pluralisme, de la tolérance!

Q : Pourquoi  cette escalade de la violence contre les chrétiens ? 

Toute la population souffre, mais les chrétiens en particulier.Ils sont victimes de la haine d'une communauté qui croit défendre la cause de Dieu, même par la force.Il y a deux mois, un autre de nos prêtres, François Mourad, a été tué dans le couvent de  Ghassanieh, dans le nord-ouest de la Syrie, à la frontière avec la Turquie, par les terroristes d'Al-Nusrah  Jabhat.  Un autre massacre de vingt chrétiens a eu lieu il y a dix jours à l'ouest de Homs.

Traduit par Elisabeth de Lavigne à partir de l’article italien « Patriarca Younan: « Noi cristiani siriani, venduti dall'Occidente per il petrolio »

Tags:
ChrétiensChrétiens en Syrie
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement