Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Egypte : En frappant les chrétiens les Frères musulmans effacent l’avenir du pays

© Mohammed HOSSAM / AFP
Partager

La libération d’Hosni Moubarak créera certainement beaucoup de désordre, commente le père Gianni Toni

La situation en Egypte semble s’être stabilisée, mais on note encore des épisodes de violence, tandis que l’attention de la communauté internationale se focalise de plus en plus sur le pays.
Les militaires conserveront-ils le pouvoir après avoir stabilisé la place et déchu Morsi,  représentant des Frères musulmans?

Les tensions sur les petites communautés chrétiennes continueront-elles?  

Aleteia en a parlé avec le père Gianni Toni, curé de la paroisse  Santa Domitilla de Latina, dans le Latium (Italie), familier de l’Egypte depuis une dizaine d’années.

Père Toni, l’arrestation des chefs des Frères musulmans et la libération de l’ancien président Moubarak ont eu lieu le même jour : quelles conséquences pour le pays selon vous?

Il y aura à coup sûr des troubles, compte tenu du fait que « historiquement » Moubarak n’a pas favorisé l’avènement des Frères Musulmans,  mais a entravé leur “entrée” au Parlement  et que certains de ses partisans ont pu le faire sur d’autres listes “sous une fausse identité”

Quelle est la situation des chrétiens en Egypte? Les Frères musulmans représentent-ils un danger pour les minorités ?

Pour répondre à cette question, il suffit de lire le communiqué publié par les deux chefs religieux du pays: le patriarche orthodoxe en pleine révolution des Frères musulmans et le patriarche catholique. A quoi il faut ajouter la déclaration faite ces jours-ci par Mgr  Kyrillos, évêque d’Assiout ainsi que la longue déclaration de Mgr Zakaria, évêque de Louxor publiée ce jour par l’agence « Zenit ».

Je voudrais poser une question: pourquoi les Frères musulmans se sont-ils ainsi déchaînés contre l’unique minorité présente depuis toujours en Egypte que sont les coptes? Comme disait Jean-Paul II « on ne coupe pas les racines sur lesquelles on a grandi ». Si quelqu’un le fait, c’est qu’il a peur du passé, de son histoire et donc qu’il n’est pas capable de planifier l’avenir, comme cela semble être le cas avec les Frères musulmans!  

Les paroles du pape à l’Angélus sur la situation égyptienne ont été appréciées de manière transversale ; quelles sont les  possibilités d’un front uni, pacifique, capable de prendre le pouvoir en donnant des garanties à toutes les composantes de la société?

En espérant être bien compris, je pense que, dans  les années passées, l’Egypte  a offert une image plus cohérente, avec  ses deux âmes spirituelles copte et musulmane. Inutile de se dissimuler  l’impact des différents « printemps arabes »  sur les autres pays à proximité de l’Egypte. Le peuple égyptien, étant donné sa pauvreté, a été attiré par les aides alimentaires et sanitaires offertes par les Frères musulmans, qui ont pu les distribuer grâce aux aides reçues justement des Etats-Unis!

Concernant un front unitaire, il faudrait que l’Amérique et l’Europe ne donnent pas de sanctions, mais se tiennent plus que jamais proches en ce moment, en cherchant à dialoguer autant que possible avec le général  Al- Sissi, sinon l'Arabie Saoudite, chef de file d’autres pays arabes, donnera ce dont ils ont besoin entraînant tout le pays éloigné de nous, et avec un front uni qui sera difficile à entrevoir.
 
Traduction Elisabeth de Lavigne à partir du texte original en italien : //it.aleteia.org/dal-mondo/interviste/fratelli-musulmani-colpiscono-copti-no-futuro-per-egitto-3392003
 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]