Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Un fragment de la Croix de Jésus découvert en Turquie ?

Iconographer Hugues


Numéro de document



13416





Accès



Ouvert





Original Filename



Piece of

Jesus'Cross.jpg





Country



ISRAEL





Creation Date



02 août 13





Credits



© KDKA.com





Iconographer



Hugues




Partager

Un petit coffret de pierre contenant un fragment de croix : celle du Christ, estime l'archéologue qui a mené les fouilles dans une église du VIIe siècle.

Les archéologues qui effectuent des fouilles dans l'antique église de Balatlar, dans la province de Sinop, au  bord de la mer Noire, ont exhumé un coffre de pierre marqué d’une croix, contenant des objets ayant, selon eux, une relation avec la Passion du Christ, rapporte le 1er août  le quotidien turc "Hürriyet".
 
C'est lors des fouilles du site de l'ancienne église de Balatlar, datant du VIIe siècle, dans la province turque de Sinop, qu’une équipe d’ archéologues dirigée Mme Gülgün Köroğlu, professeur rattaché à l'université des Beaux-Arts de Mimar Sinan, a découvert un coffret de pierre contenant un fragment de croix qu’ils pensent être celle du supplice de Jésus Christ.

« Nous avons trouvé une chose sainte dans un coffre. Il s'agit d'un morceau d’une croix, et nous pensons qu’il s’agit d’un fragment de la Croix sur laquelle Jésus a été crucifié ». « Ce coffre de pierre a beaucoup d’ importance pour nous. Il a une histoire et est l'objet le plus important que nous avons découvert jusqu'à présent » a déclaré la chef des fouilles, le professeur Köroğlu.

"Au cours de ces fouilles, nous avons découvert beaucoup de choses que nous ne connaissions pas auparavant. Grâce à elles, Sinop vient acquérir un très bon site antique que nous allons montrer aux visiteurs », a ajouté le professeur Köroğlu. Elle a précisé que son équipe d’archéologues avait découvert des squelettes de plus de 1.000 personnes au cours des quatre années de cette campagne de fouilles. Les travaux se poursuivent dans le cadre d'un projetfinancé par l'UE. 

Mais d’aucuns jugent cette annonce sensationnelle précipitée, et soupçonnent un coup de pub en faveur du tourisme local, note cath.ch, le portail catholique suisse. Qui ajoute cependant :

« Si l'on prend en compte les légendes religieuses concernant la Sainte Croix, la localisation de fragments en Turquie apparaît cohérent. L'un des récits explique que sainte Hélène, la mère de l'empereur romain Constantin, qui fit de l'empire une entité chrétienne, découvrit la Vraie Croix en 325 à Jérusalem. Des morceaux en auraient été distribués par la suite à des dirigeants chrétiens à Jérusalem, à Rome et à Constantinople, l'actuel Istanbul ».

photo : le petit coffret/reliquaire en pierre trouvé au cours des fouilles sous l'église de Balatlar.

Tags:
jesus
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]