Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconCulture
line break icon

Un fragment de la Croix de Jésus découvert en Turquie ?

Iconographer Hugues

<div class="itemNarrow"> <h3 style="padding:0;margin:0;vertical-align:top;font-size:1em;font-weight:normal;"> Num&eacute;ro de document</h3> <p> 13416</p> </div> <div class="itemNarrow"> <h3 style="padding:0;margin:0;vertical-align:top;font-size:1em;font-weight:normal;"> Acc&egrave;s</h3> <p> Ouvert</p> </div> <div class="itemNarrow"> <h3 style="padding:0;margin:0;vertical-align:top;font-size:1em;font-weight:normal;"> Original Filename</h3> <p> Piece of<br /> Jesus&#039;Cross.jpg</p> </div> <div class="itemNarrow"> <h3 style="padding:0;margin:0;vertical-align:top;font-size:1em;font-weight:normal;"> Country</h3> <p> ISRAEL</p> </div> <div class="itemNarrow"> <h3 style="padding:0;margin:0;vertical-align:top;font-size:1em;font-weight:normal;"> Creation Date</h3> <p> 02 ao&ucirc;t 13</p> </div> <div class="itemNarrow"> <h3 style="padding:0;margin:0;vertical-align:top;font-size:1em;font-weight:normal;"> Credits</h3> <p> &copy; KDKA.com</p> </div> <div class="itemNarrow"> <h3 style="padding:0;margin:0;vertical-align:top;font-size:1em;font-weight:normal;"> Iconographer</h3> <p> Hugues</p> </div> <br />

Philippe Oswald - cath.ch, - Publié le 06/08/13

Un petit coffret de pierre contenant un fragment de croix : celle du Christ, estime l'archéologue qui a mené les fouilles dans une église du VIIe siècle.

Les archéologues qui effectuent des fouilles dans l'antique église de Balatlar, dans la province de Sinop, au  bord de la mer Noire, ont exhumé un coffre de pierre marqué d’une croix, contenant des objets ayant, selon eux, une relation avec la Passion du Christ, rapporte le 1er août  le quotidien turc "Hürriyet".


C'est lors des fouilles du site de l'ancienne église de Balatlar, datant du VIIe siècle, dans la province turque de Sinop, qu’une équipe d’ archéologues dirigée Mme Gülgün Köroğlu, professeur rattaché à l'université des Beaux-Arts de Mimar Sinan, a découvert un coffret de pierre contenant un fragment de croix qu’ils pensent être celle du supplice de Jésus Christ.

« Nous avons trouvé une chose sainte dans un coffre. Il s'agit d'un morceau d’une croix, et nous pensons qu’il s’agit d’un fragment de la Croix sur laquelle Jésus a été crucifié ». « Ce coffre de pierre a beaucoup d’ importance pour nous. Il a une histoire et est l'objet le plus important que nous avons découvert jusqu'à présent » a déclaré la chef des fouilles, le professeur Köroğlu.

"Au cours de ces fouilles, nous avons découvert beaucoup de choses que nous ne connaissions pas auparavant. Grâce à elles, Sinop vient acquérir un très bon site antique que nous allons montrer aux visiteurs », a ajouté le professeur Köroğlu. Elle a précisé que son équipe d’archéologues avait découvert des squelettes de plus de 1.000 personnes au cours des quatre années de cette campagne de fouilles. Les travaux se poursuivent dans le cadre d'un projetfinancé par l'UE. 

Mais d’aucuns jugent cette annonce sensationnelle précipitée, et soupçonnent un coup de pub en faveur du tourisme local, note cath.ch, le portail catholique suisse. Qui ajoute cependant :

« Si l'on prend en compte les légendes religieuses concernant la Sainte Croix, la localisation de fragments en Turquie apparaît cohérent. L'un des récits explique que sainte Hélène, la mère de l'empereur romain Constantin, qui fit de l'empire une entité chrétienne, découvrit la Vraie Croix en 325 à Jérusalem. Des morceaux en auraient été distribués par la suite à des dirigeants chrétiens à Jérusalem, à Rome et à Constantinople, l'actuel Istanbul ».

photo : le petit coffret/reliquaire en pierre trouvé au cours des fouilles sous l'église de Balatlar.

Tags:
jesus
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement