Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 08 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pape François : Jeunes, osez révolutionner vos vies !

Fiéis aguardam missa de abertura da JMJ na praia de Copacabana – fr

JMJ Rio2013

Fiéis aguardam missa de abertura da JMJ na praia de Copacabana

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 26/07/13

JMJ Rio: l'homélie du pape à la fête d’accueil des jeunes sur la grande place de Copacabana

« Mettez le Christ au centre de vos vies, mettez votre confiance en Lui,  et vous ne serez jamais déçu ! (…) car la foi accomplit dans notre vie une révolution (..) qui nous enlève du centre pour y mettre Dieu », a déclaré le pape François au million de jeunes rassemblé sur la fameuse grande  place de Copacabana, jeudi soir, lors de sa grande rencontre avec les jeunes pèlerins des 28èmes JMJ de Rio 2013.

Le pape a été accueilli par une marée humaine en liesse qui, malgré la pluie et le vent, l’ont accompagné tout au long de  l’allée  conduisant jusqu’à la place.

La rencontre s’est déroulée en deux temps : une première partie festive avec spectacles chants et défilés, et l’autre partie consacrée à une liturgie de la Parole au cours de laquelle il appelé les jeunes du monde à être des « disciples et missionnaires » courageux, de « joyeux témoins de l’amour de Dieu » dans leur vie.

Avant de commencer, après avoir dit sa joie de voir autant de jeunes autour de lui, « preuve »,  a-t-il dit,  que « la foi est plus forte que le froid et la pluie », le pape François n’a pas manqué d’avoir une pensée pour la jeune française Sophie Morinière, décédée dans le tragique accident d’autocar en Guyane à la veille des JMJ et pour les autres jeunes blessés dans l’accident, invitant l’assemblée à observer une minute de silence.


L’homélie du pape traduite par nos soins :

Jeunes amis,

Après avoir vu le Seigneur Jésus transfiguré, revêtu de gloire, Pierre s’est écrié : « Il est bon pour nous d’être ici ! » Pouvons-nous, nous aussi, répéter ces mots ? Je pense que oui, car pour nous tous, aujourd’hui, il est beau d’être ici ensemble autour de Jésus ! C’est lui qui nous accueille et qui est présent au milieu de nous, ici, à Rio. Mais dans l’Évangile nous avons aussi écouté les paroles de Dieu le Père : « Voici mon Fils, celui que j’ai choisi, écoutez-le » (Lc 9, 35). Alors, si c’est Jésus qui d’un côté nous accueille, de l’autre nous devons, nous aussi, l’accueillir, nous mettre à l’écoute de sa parole, car c’est précisément en accueillant Jésus Christ, Parole incarnée, que le Saint Esprit nous transforme, éclaire le chemin de l’avenir et fait pousser en nous les ailes de l’espérance pour marcher avec joie (Cf. Lettre enc. Lumen fidei, n. 7). 

Mais que pouvons-nous faire ? « Bota fé – Mets-y de la foi ». La croix des Journées mondiales de la Jeunesse a crié ces paroles tout au long de son pèlerinage à travers le Brésil. « Mets-y la foi »: qu’est-ce que cela signifie ? Quand se prépare un bon plat et que tu vois qu’il manque de sel, alors tu en « mets »; s’il manque d’huile, tu « mets » de l’huile…

« Mettre », c’est-à-dire placer, verser. C’est pareil dans notre vie, chers jeunes ; si nous voulons qu’elle ait vraiment un sens et nous comble, comme vous-mêmes le désirez et le méritez, je dis à chacun et à chacune d’entre vous : « mets-y  la foi » et la vie aura un autre goût, elle aura une boussole pour t’indiquer la route; « mets-y l’espérance » et chaque jour sera pour toi un jour lumineux, ton horizon ne sera plus sombre, mais lumineux ; « mets-y l’amour » et ton existence sera comme une maison construite sur le roc, ton chemin sera joyeux, parce que tu rencontreras tant d’amis qui marcheront avec toi. Mets-y la foi, mets-y l’espérance, mets-y l’amour !

Mais qui peut nous donner tout cela ? Dans l’Évangile nous entendons la réponse : le Christ. « Voici mon Fils, celui que j’ai choisi, écoutez-le ! » Jésus nous amène Dieu et nous conduit à Dieu, avec lui toute notre vie se transforme, se renouvelle et nous pouvons regarder la réalité avec un regard nouveau, du point de vue de Jésus, avec ses yeux à lui (Cf. Lettre enc. Lumen fidei, n. 18). C’est pourquoi je dis à chacun de vous aujourd’hui : « mets le Christ » dans ta vie, et tu trouveras un ami en qui avoir toujours confiance ; « mets le Christ » et tu verras pousser les ailes de l’espérance pour parcourir avec joie la route de l’avenir ; « mets le Christ » et ta vie sera pleine de son amour, sera une vie féconde. Car nous désirons tous avoir une vie féconde, une vie qui donne vie aux autres !

Aujourd’hui, cela fera du bien à tout le monde de se demander sincèrement : en qui mettons-nous notre confiance ? En nous-mêmes, dans les choses, ou bien en Jésus ? Nous sommes tous souvent tentés de nous mettre au centre, de croire que nous sommes le centre de l’univers, de croire qu’il n’y a que nous qui construisons notre vie ou de penser que celle-ci est plus heureuse en possédant… de l’argent, le pouvoir. Mais tous nous savons qu’il n’en  est pas ainsi ! Certes, l’avoir, l’argent, le pouvoir peuvent donner un moment d’ébriété, l’illusion d’être heureux ; mais, à la fin, ce sont eux qui nous possèdent et nous poussent à avoir toujours plus, à ne jamais être rassasiés. A la fin, on est pleins, mais pas nourris, et il est très triste de voir une jeunesse « remplie », mais faible. Les jeunes doivent être forts, se nourrir de leur foi et ne pas se remplir d’autres choses ! « Mets le Christ » dans ta vie, mets en lui ta confiance et tu ne seras jamais déçu ! Vous voyez chers amis, la foi accomplit dans notre vie une révolution que nous pourrions dire copernicienne : celle-ci  nous enlève du centre et met Dieu au centre ; La foi nous plonge dans son amour qui nous donne sécurité, force, espérance. En apparence rien ne change, mais au plus profond de nous-mêmes tout change. Quand Dieu est présent, dans notre cœur règnent la paix , la douceur, la tendresse, le courage, la sérénité et la joie, qui sont les fruits du Saint-Esprit (cf. Ga 5, 22), et notre existence se transforme, notre façon de penser et d’agir se renouvelle, devient la façon de penser et d’agir de Jésus, de Dieu. Chers amis la foi est révolutionnaire et aujourd’hui je vous demande : es-tu disposé, fille ou garçon,  à entrer dans cette vague révolutionnaire de la foi ? Ce n’est qu’en entrant dans cette vague que ta jeune vie prendra du sens et deviendra féconde.

Cher jeune : « mets le Christ » dans ta vie. En ces jours, il t’attend; écoute-le avec attention et sa présence réchauffera ton cœur. « Mets le Christ » : Il t’accueille dans le Sacrement du Pardon, pour guérir de sa miséricorde les blessures du péché. N’aie pas peur de demander pardon à Dieu. Car, Lui, dans son grand amour, il ne se lasse jamais de nous pardonner, comme un père aimant. Dieu est pure miséricorde ! « Mets le Christ » : Il t’attend aussi dans l’Eucharistie, Sacrement de sa présence, de son sacrifice d’amour, et il t’attend aussi dans l’humanité de tant de jeunes qui t’enrichiront de leur amitié, qui t’encourageront de par leur témoignage de foi, t’apprendront le langage de l’amour, de la bonté, du service. Toi aussi, cher jeune, tu peux être un témoin joyeux de son amour, un témoin courageux de son Évangile pour apporter dans  notre monde un peu de lumière. Laisse-toi aimer par Jésus, il est un ami qui ne déçoit pas.

« Il est bon pour nous d’être ici », de mettre le Christ dans notre vie, de mettre la foi, l’espérance, l’amour qu’il nous donne. Chers amis, au cours de cette célébration nous avons accueilli l’image de Notre-Dame d’Aparecida. Avec Marie, nous lui demandons  de nous apprendre à suivre Jésus, à être des disciples et des missionnaires. Comme elle, nous voulons dire « oui » à Dieu. Nous demandons à son cœur de mère d’intercéder pour nous, afin que nos cœurs soient ouverts à Jésus, l’aiment  et le fassent aimer. Chers jeunes, Jésus nous attend. Jésus compte sur nous ! Amen.


Tags:
Pape Françoisrio de janeiro
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement