Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Saint-Jacques de Compostelle : solidarité et prière après la catastrophe ferroviaire

© 13TV
Partager

Le déraillement d’un train a fait au moins 77 morts et 143 blessés à la veille de la fête de la Saint-Jacques.

Nous publions ici l’article publié par l’édition en langue espagnole d’Aleteia, actualisé avec le nombre des victimes et le message du pape.
 
Saint-Jacques de Compostelle vit des heures de consternation après le déraillement, à trois kilomètres de la ville, du train qui assurait la liaison entre Madrid et Ferrol faisant au moins 77 morts et 143 blessés. L’accident a eu lieu à 20h45 ce mercredi 24 juillet, veille de la fête du patron de l’Espagne.
 
Pèlerins et habitants ont accouru pour aider les victimes. Infirmiers, médecins et prêtres sont arrivés à l’hôpital de Santiago ; de nombreuses personnes ont répondu au besoin de donneurs de sang.
 
Les réjouissances de la fête ont cédé le pas à la tristesse et à la prière, comme on a pu le voir sur la Place de Obradoiro, où la foule amassée pour voir le spectacle de son et lumière a disparu, laissant l’emblématique parvis de la cathédrale dans le silence.
 
Au lieu de  la traditionnelle messe de la fête de la Saint-Jacques, précédée d’une longue procession et de l’offrande nationale à l’apôtre, que devait faire cette année le président du Conseil de Galice, se tiendra simplement une messe moins solennelle, au cours de laquelle les victimes seront très présentes.
 
L’archevêque de Santiago, Mgr Julián Barrio, qui se relève d’un problème de santé, est « totalement consterné », et prie pour les victimes, a déclaré à Aleteia son secrétaire personnel.
 
Une prière pour les victimes circule sur les réseaux sociaux,  sur lesquels ont déjà été diffusés la demande de don de sang, et de nombreux commentaires et images du drame.
 
Le pape François, qui a été informé mercredi soir de la terrible catastrophe ferroviaire à Saint-Jacques-de-Compostelle, dans le nord-ouest de l'Espagne, a invité à prier pour les victimes et leurs familles, par la voix du porte-parole du Saint-Siège. Au début de sa conférence de presse quotidienne à l'occasion du voyage du pape au Brésil, le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi, a fait observer une minute de silence (1). 
 
 
Sources : www.pastoralsantiago.org
 
(1)   http://www.lepoint.fr/monde/catastrophe-ferroviaire-a-saint-jacques-de-compostelle-le-pape-invite-a-prier-pour-les-victimes-25-07-2013-1708120_24.php

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]