Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 07 décembre |
Saint Ambroise de Milan
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Sud-Soudan : face à l’horreur, le cri d’un évêque

Enfants Sud-Soudan

© Aid to the Church in Need

Groupe d'enfants chrétiens du diocèse de Tombura Yambio

Aide à l'Eglise en Détresse (AED) - publié le 22/07/13

Tueries, enlèvements d’enfants, maisons incendiées, familles chassées par les rebelles : l’évêque de Tambura-Yambio confie son désarroi à l’Aide à l’Eglise en Détresse

«Ils enlèvent des enfants, incendient les maisons et tuent les hommes et les femmes. Beaucoup de gens s’enfuient dans les villes. Il y a énormément de personnes déplacées dans mon diocèse », relate l’évêque du diocèse sud-soudanais de Tambura-Yambio, Mgr Edward Hiiboro Kussala, dans un entretien téléphonique à L’AED.

Dans son diocèse situé dans la région frontalière, la population souffre des violences perpétrées par les rebelles venus d’Ouganda et de République démocratique du Congo, et particulièrement par les membres de l’Armée de Résistance du Seigneur (Lord’s Resistance Army LRA).

Pour améliorer la situation de la sécurité dans la région, des soldats des armées ougandaise et sud-soudanaise, un contingent américain ainsi que des forces de l’Union africaine y sont stationnés. Mgr Kussala déplorer cette présence : « Elle n’est pas la bonne solution », déclare-t-il à l’association Aide à l’Eglise en Détresse.

L’évêque accuse par la même occasion la communauté internationale de ne rien faire pour arrêter Joseph Kony, le leader de l’Armée de Résistance du Seigneur, qui déploie aujourd’hui ses activités surtout  dans les régions frontalières du Sud-Soudan, de la République démocratique du Congo et de la République centrafricaine. 

Suite et détails sur le site de l’AED : http://www.aed-france.org/actualite/le-sud-soudan-souffre-des-exactions-des-rebelles-une-presence-militaire-nest-pas-la-bonne-solution/


Tags:
AEDSoudan
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement