Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le Ramadan c’est quoi ?

© DR
Partager

Ce n’est pas seulement s'abstenir de manger et de boire mais c'est aussi s’abstenir de dire et de faire le mal, explique Muhammad Al-Sammak.

Dans de nombreux pays, le Ramadan a commencé le 10 juillet et se terminera le 8 août par la fête de l’Aïd el-Fitr, qui conclut le mois de jeûne.

Institué en l’an II du calendrier musulman, deux ans après l’hégire, qui correspond au départ du prophète Muhammad de La Mecque à Médine, le mois de ramadan est le 9e mois du calendrier hégirien, l’un des cinq piliers de l’islam. Pendant ce mois, tout croyant doit s’abstenir de s’alimenter, de boire et d’avoir des relations sexuelles, du lever au coucher du soleil.

Tony Assaf, responsable de la rédaction arabe à Aleteia, a posé la question au secrétaire général du Comité national pour le dialogue islamo-chrétien au Liban, et membre du Conseil mondial de Religions pour la Paix, Muhammad Al-Sammak :

Aleteia : Quel sens l’islam donne-t-il au Ramadan ? Et comment les musulmans vivent-ils cette période ?
Les musulmans croient en la parole du Coran à savoir que les textes coraniques ont été révélés du ciel durant ce mois et c’est la raison pour laquelle ils le considèrent comme étant un mois béni. En effet, Ramadan est l’appellation donnée à un des mois de l’année lunaire, n’ayant aucun sens particulier à part la symbolique de la révélation du Coran. Dieu a imposé le jeûne aux musulmans tout au long de ce mois et a fait de cet engagement un des cinq piliers de l’islam (la profession de foi, la prière, L’aumône (Zakât) et le pèlerinage) »

Le jeûne en islam ne se limite pas au simple fait de s’abstenir de manger et de boire dès l’aube jusqu’au coucher du soleil mais il s’agit également de s’abstenir de dire et de faire le mal. Le prophète Mahomet décrit le musulman comme étant « celui qui épargne autrui de sa main et de sa langue » donc de tout acte malveillant et parole négative.

Le Ramadan est donc un mois spirituel plein de grâces durant lequel les musulmans s’emploient à prier, lire le Coran et à faire le bien.

Quelle différence existe-t-il entre le jeûne des musulmans et celui des chrétiens ?
Le verset coranique évoquant le jeûne comme étant un devoir en islam rappelle que Dieu imposa le jeûne aux fideles même avant l’islam : « On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous ». C’est pourquoi le jeûne est considéré comme étant un des symboles marquants de l’union des gens du Livre- juifs, chrétiens et musulmans- dans la foi en un seul Dieu.

Selon la doctrine musulmane, il existe une seule religion mais différentes lois et c’est ce qui explique la différence du jeûne entre chrétiens et musulmans sachant qu’il s’agit du même principe. En effet, bien que différents, le jeûne des deux communautés exige de s’abstenir de répondre aux désirs et passions corporels durant une période déterminée  pour dompter l’âme et l’inciter à se consacrer pleinement à l’adoration de Dieu… et de rappeler qu’il existe des gens dans le besoin ne pouvant manger à leur faim et que la fraternité n’exige pas seulement de partager avec eux le sentiment de privation mais également les biens et les grâces que Dieu nous a offert.

Il s’agit du même principe bien que la pratique diffère entre chrétiens et musulmans. Les décisions du Concile Vatican II ont clairement fait référence à l’importance du pilier du jeûne en Islam accompagné des autres piliers à savoir la prière, l’aumône (le Zakat), le culte de Dieu et la croyance au jour du jugement dernier. Ces différents titres se rapportant à la foi ont jeté la base des relations d’amitié et de respect que Vatican II a voulu établir avec l’Islam. »

Existe-t-il une différence entre le Ramadan des shiites et le Ramadan des sunnites?
Il n’existe pas de différence majeure entre le jeûne des shiites et celui des sunnites. La seule différence est dans la forme et porte sur la détermination de l’heure de la rupture du jeûne (iftar). Pour les sunnites, le coucher du soleil marque la fin de la journée alors que pour les shiites l’apparition de l’étoile du coucher marque le début de la nuit.  La différence est de l’ordre de quelques minutes seulement.

Shiites ou sunnites, les musulmans prononcent une prière exceptionnelle, dite de tarawih,  tout au long du mois du Ramadan le soir après la rupture du jeûne. Cette prière peut être prononcée, soit dans les mosquées en communauté et c’est pourquoi les mosquées restent bondées les nuits du Ramadan, soit individuellement dans les foyers. Tout compte fait, le Ramadan est réputé pour la foi qu’il ravive dans les esprits et pour l’ensemble des rites et cultes quotidiennement pratiqués.

Propos recueillis par Tony Assaf.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]