Aleteia

JMJ Rio 2013 : le pardon à pleins poumons !

© Andreas SOLARO / AFP
Papa Francisco
Partager
Commenter

Le pape François invite les jeunes à « connaître l’amour miséricordieux de Dieu » en bénéficiant de l'indulgence plénière.

Le pape François accorde une indulgence plénière –remise des péchés- et partielle aux fidèles qui participeront aux dix-huitièmes Journées mondiales de la jeunesse à Río. C’est ce qu’annonce un décret  de la Sacrée Pénitencerie apostolique, que le Vatican a publié le mardi 8  juillet.

À chaque Journée mondiale de la jeunesse, il est de tradition que ces indulgences – une très ancienne tradition catholique – soient accordées.

 Au micro de Radio Vatican, Mgr Krzysztof Nykiel, régent de la Pénitencerie, a expliqué que ce geste fait des JMJ  « une occasion favorable pour expérimenter la grandeur et la beauté de l’amour miséricordieux de Dieu ».  

 « Le pape François, à maintes reprises dans ses discours, nous exhorte à nous tourner vers le Seigneur, à ne pas avoir peur de demander son pardon, à fuir la tentation et tout attachement au mal et au péché,  et à trouver refuge dans son amour miséricordieux ».

 Cette invitation s’adresse “surtout aux jeunes d’aujourd’hui, exposés à toutes sortes de tentations (argent facile, drogue, sexe, etc.), constate-t-il. « Ils ont besoin de connaître le pouvoir destructeur du péché pour ensuite prendre la décision de se détacher complètement de lui.

 Mgr Nykiel a rappelé que le sacrement de la pénitence, en plus de remettre les péchés, “a un grand pouvoir de guérison et peut donc aider les jeunes à répondre avec un plus grand élan à l’appel personnel et universel de la sainteté, qui constitue l’objectif principal de ces JMJ ».

 Pour obtenir l’indulgence, a expliqué Mgr Nykiel, il faut « tout d’abord le détachement du péché, y compris véniel, ainsi qu’un repentir sincère ». Il convient aussi de « se confesser, communier et prier aux intentions du pape, et accomplir l’acte pour lequel l’Eglise a prévu l’indulgence » (dans ce cas, participer aux JMJ).

 L’indulgence s’obtient une fois par jour, aux conditions habituelles, sauf si on est “in articulo mortis”, autrement dit en danger de mort, dans lequel cas on peut la recevoir une deuxième fois. Elle est aussi applicable, par ‘mode de suffrage’, aux âmes des fidèles défunts. 

Pour les JMJ, a précisé Mgr Nykiel, il faut participer à une liturgie de la JMJ, et prier un Notre Père et une invocation à la Vierge.
Tous ceux qui sont justement empêchés de se rendre aux JMJ pourront également bénéficier de l’indulgence aux mêmes conditions : confession et communion sacramentelles, prière aux intentions du pape, et participation aux rites sacrés et pieux, retransmis par les médias, qui se dérouleront à Rio de Janeiro.

Tags:
jmjrio
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]