Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!
Aleteia

Mariage pour tous : Des maires refusent de céder aux menaces du gouvernement

© DR

Partager

Le collectif des Maires pour l’Enfance dénonce auprès du Conseil d’Etat « les pressions inouïes et insoutenables » sur les officiers d’Etat civil

C’est au nom de la liberté de conscience, telle que reconnue par le préambule de la Constitution française  et par plusieurs traités internationaux, mais également au titre des engagements pris par le Président de la République lors du dernier congrès des maires, que le collectif vient de déposer un recours au Conseil d’Etat. Il exige l’annulation de la circulaire du Ministre de l’intérieur, Manuel Valls, relative aux sanctions encourues par les officiers d’état civil qui refusent de marier deux personnes de même sexe.
 
Les maires, soutenus par plus de 200 officiers d’Etat civil qui se sont associés à la démarche, dénoncent les pressions « inouïes et insoutenables » dont font l’objet les officiers d’Etat civil, comme en ont témoigné Xavier Lemoine (maire de Montfermeil) et Jean-Michel Colo (Maire d’Arcangues). Ils appellent au respect de tous – les maires qui marient, et ceux qui refusent de marier – et demandent solennellement à Manuel Valls  un moratoire des pressions et sanctions sur les maires, en attendant les décisions du Conseil Constitutionnel et du Conseil d’Etat.
 
Le maire de Montfermeil, Xavier Lemoine, très engagé  dans la lutte contre le mariage pour tous,  a confié  au Parisien (article payant) que deux personnes homosexuelles ont souhaité se marier dans sa commune, et que, pour éviter de célébrer une union qui le dérange, il les en a dissuadées.
 
Xavier Lemoine refuse de déléguer son pouvoir d'officier d'état civil à un adjoint ou à un conseiller municipal car, dit-il, «  Ils marient en mon nom. »
 
Pour ce cas précis, il ne pense pas pour autant risquer de sanctions car « On ne peut pas parler de refus. J’ai reçu ces personnes. L’échange a été extrêmement courtois et cordial. J’ai rappelé les principes que je défendais, ces personnes m’ont exposé leur point de vue. Elles ont ensuite pris des dispositions », a-t-il raconté. (Lelab.europe1)
 
Ludovine de la Rochère, présidente de La Manif Pour Tous, a réaffirmé l’engagement de La Manif Pour Tous aux côtés des maires, en lien avec le Collectif des maires pour l’enfance : soutien juridique, soutien moral, conseil en communication.
 
 
Lire toute l’information sur le site du collectif « Maires pour l’enfance »