Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconActualités
line break icon

JMJ de Rio : le Brésil se veut rassurant

© AFP & CIRIC

SIR - Publié le 02/07/13

Malgré les manifestations, la Sécurité brésilienne assure que tout est fait pour encadrer et protéger les deux millions de jeunes attendus de tous les continents à Rio

Pour le secrétaire à la sécurité de l’Etat de Rio de Janeiro,José Mariano Beltrame, c’est une certitude : « Il n’y a aucun risque que la JMJ soit annulée ». Les quelque deux millions de pèlerins venus du monde entier qui  se rendront dans la ville carioca pour les JMJ, n’auront pas à craindre pour leur sécurité, rapporte Daniele Rocchi en première page du site de l'Agence de Presse catholique italienne (SIR).

Après les manifestations de ces dernières semaines au Brésil, l’alerte est montée d’un cran, mais des sources internes à la sécurité garantissent en effet que le déroulement des activités durant la semaine des JMJ sera encadré par tout le dispositif  de sécurité prévu à l’occasion des grands événements, de concert avec les ministères brésiliens de la justice et de la défense.

Une programmation comportant plus de 50 000 activités et faisant partie d’un plan prévu dans les moindres détails, qui ne laissent aucune place à l’improvisation, avec des milliers d’hommes prêts à intervenir : 1.300 pour la seule plage de Copacabana.

Voici une large partie de l’article paru en italien le 27 juin dernier et traduit par nos soins :

«  (…) Les manifestations dans l’ensemble du pays, spécialement à Rio, contre le gaspillage et les dépenses prévues pour le Mondial-2014 qui se tiendra au Brésil, troublent quelque peu le sommeil du Comité organisateur local (Col) de la JMJ occupé à mettre sur pied le dispositif de sécurité. Alors que les préoccupations concernant le taux de criminalité ne sont jamais très loin, voici maintenant que pointent celles provoquées par les manifestations, qui avec la visite du pape  pourraient constituer une caisse de résonance mondiale.

«  (…) Le Col et les autorités responsables de la sécurité des Journées envoient des messages rassurants : «Les jeunes peuvent être tranquilles. Ce sera un grand évènement, la plus importante JMJ ! , a déclaré Beltrame, le 24 juin, lors de sa rencontre avec l’archevêque de Rio de Janeiro et président du Col, dom Orani João Tempesta. De son côté, un long travail de formation des forces de l’ordre, ainsi que toute une série d’accords internationaux avec les polices espagnoles, françaises, allemandes, pour préparer la police brésilienne aux JMJ de Rio.

« Les craintes, par rapport à il y a quelques mois, ont grandi », a reconnu Mgr Orani, qui affirme néanmoins avoir « confiance en l’importance de la figure du pape François et du message de paix que porte la JMJ ».
Le dialogue amorcé par la présidente Dilma Roussef avec  les représentants de la protestation devrait, espère le Col, faire baisser les tensions et permettre au pays de retrouver un climat serein. La même Dilma Roussef a également reçu le président de la Conférence des évêques brésiliens (Cnbb), le cardinal Raymundo Damasceno Assis. Durant les 45 minutes d’entretien, la présidente a rassuré le chef de  la Cnbb  sur la sécurité durant les JMJ. »

Quant au Saint-Siège, il « suit de près les évènements » : Le père Eric Jacquinet, responsable de la section « Jeunes » du Conseil pontifical pour les laïcs, dicastère auquel est confiée la préparation des célébrations de la JMJ, confirme au Sir:

« Nous suivons de près l’évolution des évènements et nous avons toute confiance dans le travail des Institutions et de l’Eglise, toujours particulièrement engagée dans le domaine social et très aimée du peuple brésilien. Il convient, toutefois, de nous montrer vigilants en raison de la présence de groupuscules violents  qui risquent de compliquer les choses. La visite du pape pourrait leur donner une certaine visibilité, comme cela s’est produit à Madrid en  2011. Nous espérons que le climat social redevienne serein avant le début de la JMJ et restons optimistes.  Et nous prions pour que le Brésil, à travers les tensions et les difficultés puisse trouver dans les JMJ un motif de paix sociale et de promotion humaine  (…) ».

(Traduction Elisabeth de Lavigne)

Tags:
BrésilJMJPape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement