Aleteia logoAleteia logoAleteia
Dimanche 14 août |
Saint Hippolyte de Rome
Aleteia logo
Au quotidien
separateurCreated with Sketch.

Don d’organes en Chine : les condamnés à mort en fournissent 80% !

dons d’organes chine – condamnés à mort

© BartN66 / SHUTTERSTOCK

Isabelle Cousturié ✝ - Fondation Jérôme Lejeune - publié le 28/06/13

Une nouvelle dénonciation de la pratique scandaleuse qui consiste à « utiliser » des cadavres de personnes exécutées pour répondre à la demande

Chaque année, en Chine, selon la presse officielle, « 300 000 nouveaux patients sont inscrits sur les listes d'attente de greffes […], mais seulement 10 000 sont réalisées ». Mais en 2009 « 65% de ces organes provenaient de condamnés à mort ». Chiffre à revoir à la hausse, dénonce sous couvert d’anonymat un chef de service d'un grand hôpital de Shanghai : « Sur environ 200 greffes […] réalisées en 2011, ce sont plutôt 80% des organes qui ont été récoltés à la suite d'exécutions », rapporte la Fondation Jérôme Lejeune dans son bulletin « Généthique » du 26 juin.

Reprenant un article d’Harold Thibault publié dans le Monde, la Fondation met en avant le caractère « plus que douteux » d’un système qui,  malgré l’annonce du gouvernement chinois, en novembre dernier, de  vouloir le réformer en allégeant la dépendance envers les prélèvements d'organes sur les condamnés à mort exécutés et encourager les dons de la part du public, ne tient toujours pas compte des principes éthiques élémentaires.

« Ce système de don qui met en circulation des organes provenant de condamnés à mort n'est ni éthique ni viable », avait déclaré à l’époque le responsable au ministère de la santé chinois, Wang Haibo, dans un entretien au journal de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Le challenge est important dans la mesure où les prisonniers constituent à l'heure actuelle la principale source de dons d'organes en Chine », avait-il ajouté.

Huit mois plus tard, la Chine ne s’est toujours pas débarrassée de ce terrible paradoxe qui consiste à « recourir à la peine capitale pour sauver des vies », et attribue au manque de donneurs volontaires parmi les citoyens la principale raison de la pénurie d'organes dans le pays.

Or, de nombreux doutes subsistent quant à la manière dont sont toujours pratiqués ces dons, relève Harold Thibault dans son article.

La synthèse de son article par la Fondation Lejeune est accessible ICI



Sources:

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/06/24/chine-les-condamnes-aux-dons-d-organes_3435626_1650684.html

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2012/11/02/001-chine-don-organe.shtml

http://fr.gbtimes.com/societe-chinoise/actualites/la-chine-met-fin-aux-prelevements-dorganes-des-condamnes-mort-executes


Tags:
Chine
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement