Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Syrie : un SOS de l’Aide à l’Eglise en Détresse pour les habitants de Homs

© AED
Partager

« L’amour du Christ plus fort que les armes » : l’AED lance une collecte d’urgence de 80.000 € pour aider les populations de Homs, la ville au cœur de la rébellion syrienne

« Vraiment nous vivons une période difficile… Si vous pouvez nous aider, par le sou de la veuve… Un sou sur un sou va faire une petite somme, pour subvenir aux gens qui sont là et qui demandent secours ! » implore Mgr Nikolaki Sawaf, archevêque de Lattaquié, en Syrie ( vidéo).
 
« Ils souffrent et ils pleurent chaque jour : nous devons leur donner de l’espoir », déclare le Père Halemba, responsable projets Moyen-Orient pour l’AED
 
« Ils se demandent comment ils vont partir : mais étant donné ce qu’ils entendent de la vie des immigrés et des réfugiés, ils se disent qu’ils préfèrent mourir dans leur pays », déclare Sœur Raghida Al Khouri
 
En Syrie, il n’y a plus aucun lieu qui soit sûr, même dans les campagnes ;  les citoyens, chrétiens comme musulmans, sont dans un dilemme permanent, entre partir et rester, entre confiance et désespérance.
 
Le nombre croissant d’enlèvements, les combats et les explosions constantes répandent l’anxiété et la crainte, rapporte le P. Ziad Hilal, Jésuite à Homs, troisième ville du pays, et au cœur de la révolte syrienne.
 
Dans ce contexte, l’Association Aide à l’Eglise en Détresse (AED), très active dans son soutien aux églises locales, a promis de réunir 80 000 € dans l’immédiat pour aider de toute urgence la ville d’Homs, l’été risquant d’y être très difficile (épidémies et pénurie d’eau).
 
«  Syrie, l’amour plus fort que les armes » est le nom du projet lancé par l’AED. La campagne de don est accessible sur son site à l’adresse : http://www.aed-france.org/soutenir/?project=18658&www=3980052&campaign=&source=11466
 
 Pourquoi donner ? Parce que comme disait le fondateur de l’AED, le Père Werenfried : « qui mieux que vous, chrétiens, peut comprendre les souffrances de nos frères baptisés qui souffrent à cause de leur fidélité au Christ ? Si nous n’aidons pas, qui le fera? L’aide apportée à l'Eglise n’est-elle pas la base indispensable pour alléger toutes les autres détresses ? »
 
Et « aider les chrétiens syriens, en ce temps-là, c’est aider tout Syrien à découvrir la bonté en soi afin de montrer aux autres que le langage de l’amour du Christ est plus fort de celui des armes. », conclut pour sa part le P. Ziad Hilal à Homs.
 
D’autres témoignages poignants sur les souffrances et fragilités des familles syriennes après deux années de guerre particulièrement cruelle et interminable sur le site de l’Œuvre d’Orient : http://www.oeuvre-orient.fr/2013/06/10/syrie-une-paix-a-coeur-brise/
 
 
 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]