Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 27 septembre |
Saint Vincent de Paul
home iconÉglise
line break icon

Les prêtres dans nos campagnes : les avons-nous abandonnés ?

© Corinne SIMON / CIRIC

Un sacerdote, en los bancos vacíos de la parroquia

Patricia Navas González - Publié le 12/06/13


”  », poursuit-il,  «  et c’est alors que trois démons nous harcèleront : le pouvoir, la luxure et l’argent  ».

Selon Mgr Sanz,  la solitude ne finit pas toujours en dépression, mais le plus souvent « elle trouve de façon indue et injuste une alternative: l’argent et son avarice, la luxure et son chantage, le pouvoir et son stress. De cela aussi, la vie consacrée et sacerdotale n’est pas à l’abri ». 

Les  remèdes pour prévenir ou guérir

D’abord le travail de prévention pour expliquer certains défis qui attendent le prêtre, ensuite l’accompagnement personnel, sans oublier la prière et le témoignage d’une vie de communion.

Pour lutter contre cette solitude, l’archevêque d’Oviedo juge essentiel de veiller aux « nutriments » de toute histoire de relation. « Si je n’y prends  pas garde, si je ne nourris pas ma  relation avec Dieu comme prêtre, je vais me sentir abandonné de Lui ». Et il ajoute : « La solitude coïncide  avec le fait de négliger ce qui nourrit une compagnie que permet une relation amoureuse et d’amitié  ».

Contre la solitude plus physique, le préfet de la Congrégation pour le clergé, Mgr Mauro Piacenza, conseillait certaines formes de fraternité sacerdotale, dans un discours aux évêques espagnols le 28 mai dernier. En fait, il existe dans certains pays quelques expériences de fraternités ou communautés de ce type dans des zones où plusieurs prêtres vivent en communauté et desservent un groupe de paroisses.

Pour Mgr Sanz, les diagnostics et solutions pour prévenir ou guérir  la solitude sont très variables.
 « La compagnie nécessaire du Seigneur, des frères (compagnons de presbytères, de communauté,  membres de la famille ou amis), représente pour nous tous, quel que soit notre chemin vers la sainteté, cette aide qui nous est offerte pour ressembler au Dieu Amour. »

Et il conclut : « Selon que nous nourrirons ou négligerons cette compagnie et cette ressemblance, nous réussirons ou nous échouerons dans cette aventure unique et passionnante qu’est la vie. C’est pour cela que nous avons été créés. Pour cela que nous sommes frères. Pour cela que nous avons été envoyés. Dieu ne nous a pas créés solitaires. Nous sommes sa meilleure icône dans l’amitié et dans l’amour  »

  • 1
  • 2
Tags:
pretrevocation
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
2
Caroline Moulinet
Ce geste tout simple à faire lorsque tout va de travers
3
Dressing Club
Marzena Devoud
Le Dressing Club, la meilleure adresse pour dénicher sa robe de m...
4
HOUELLEBECQ
Henri Quantin
La pilule de Benoît XVI et la pilule de Houellebecq
5
184833616
Marzena Devoud
Que dire à un proche en fin de vie ? Sept pistes pour vivre ce te...
6
WEB2-AD LIMINA-VISIT-AFP-000_9MK7MX.jpg
Agnès Pinard Legry
Ce qu’a dit le pape François aux évêques français
7
VILLAGE AFGHANISTAN
Lauriane Vofo Kana
La détermination d’Alì Ehsani pour sauver une famille chrétienne ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement