Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Commencez la journée de la meilleure des manières : recevez la newsletter d'Aleteia
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Escalade anti-chrétienne : la cathédrale de Nantes profanée

DR
Partager

Saccages, « tags » obscènes, allusion à la « Manif pour tous », la cathédrale des ducs de Bretagne est la neuvième église chrétienne profanée en France depuis six mois.

Découvert au matin du samedi 8 juin, le forfait avait été perpétré pendant la nuit. « Le ou les auteurs sont entrés par effraction par les portes latérales en utilisant les échafaudages actuellement installés sur place » indique Ouest-France. Après que les portes ont été fracturées, une statue a été cassée,  l’autel et le sol ont été tagués d’inscriptions obscènes.

Venu pour constater les dégâts en présence de la première adjointe au maire de Nantes, le Préfet a donné ces précisions : « Les évocations sont mélangées : il y a des 666 (le chiffre satanique), ainsi que des évocations à caractère nazi, un buste de Femen ainsi que des petits bonshommes, style ''manif pour tous'' »

Autre détail délicat : des sexes et des moustaches d’Hitler ont été dessinés sur des anges…

« Ces actes soulèvent l’indignation de tous, a déclaré l’évêque de Nantes, Mgr Jean-Paul James, dans un communiqué. Au nom de la communauté catholique, j’exprime ma tristesse la plus profonde.
Notre pays garantit, par la loi, le respect des cultes, des religions et des croyances. La liberté religieuse est aussi notre bien commun. Nous faisons confiance à la justice pour mener l’enquête sur les auteurs et les circonstances de cette profanation.

Au-delà de l’émotion que suscitent ces actes odieux, nous appelons chacun à exercer sa responsabilité pour ne pas exacerber les tensions. Dans ce climat, les chrétiens se refusent à entrer dans une spirale de la violence.

J’ai présidé une prière de réparation dans la cathédrale ce samedi après-midi. Demain, comme chaque dimanche, nous célébrerons le Christ ressuscité. Dans la foi, nous croyons que la haine est vaincue par l’amour. »

La cathédrale sera fermée plusieurs jours pour la visite, mais sera ouverte pour les offices religieux.
 
 

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]