Aleteia logoAleteia logoAleteia
Jeudi 29 février |
Saint Auguste Chapdelaine
Aleteia logo
Politique
separateurCreated with Sketch.

Allocations familiales : en peau de chagrin !

Protéger la famille

© DR

Pique-nique familial

Marine Soreau - publié le 03/06/13

En annonçant un abaissement du plafond du quotient familial, le gouvernement confirme qu’il n’aime guère la famille – mais redoute de s’y attaquer de front.

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour qu'Aleteia reste gratuit et pour faire rayonner l’espérance qui est en vous,
faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec déduction fiscale)

C’était une décision attendue autant que redoutée : lundi 3 juin, le gouvernement a fait part de sa nouvelle politique familiale. Longtemps envisagée, la modulation des allocations familiales en fonction du revenu des familles a finalement été abandonnée, le gouvernement lui préférant un abaissement du plafond du quotient familial, qui passe de 2000 à 1500 euros par demi-part fiscale.

Le quotient familial, c’est « cette niche fiscale qui permet aux ménages comptant un ou plusieurs enfants de réduire leur impôt sur le revenu », explique Le Figaro (1). Son plafonnement « devrait augmenter de 64 euros par mois en moyenne les impôts de 1,3 million de foyers, soit 12 % des ménages avec enfant(s) à charge. Le gain pour les caisses de l’Etat est évalué à un milliard d’euros dès 2014 ».

« Les décisions prises signalent une incompréhension de l’importance de la politique familiale et de ce qui garantit son efficacité. Elles contribuent à en altérer la lisibilité », déplorent les Associations Familiales Catholiques (AFC) (2) dans un communiqué. « La politique familiale est une politique d’avenir. C’est une politique d’investissement et de prévention visant à réunir les conditions permettant à la famille de remplir son rôle de cellule vitale de la société ; elle se révèle un bon amortisseur des effets de la crise économique que connaît la France ».

Cette décision a aussi été immédiatement critiquée par le Parti Chrétien Démocrate (PCD) de Christine Boutin, qui déplore « une décision injustifiée, inéquitable et inefficace » (3). Il estime notamment que « la branche famille n’est nullement déficitaire structurellement ».

Ce que confirme le site Atlantico (4), qui rappelle que « la France a besoin de femmes qui travaillent et qui ont des enfants en même temps ». Il faut donc aider ces couples plutôt que de les handicaper. « Avoir des enfants est l’une des seules réussites du modèle français, pas question donc de remettre cela en cause ».

Cette réforme risque « d’avoir un impact en termes de pouvoir d’achat, et donc de consommation, sur les classes moyennes supérieures », affirme à La Croix (5) Julien Damon, sociologue et auteur d’un Que sais-je sur « Les politiques familiales » (Puf).

C’est un sujet explosif, estime La Croix (6) dans un autre article. Le quotidien cite Marie-Thérèse Letablier, sociologue de la famille à la Sorbonne : « On peut réformer la politique familiale en surface mais en profondeur, c’est très difficile », explique-t-elle. « C’est probablement parce qu’on considère la famille comme la cellule de base de la société et qu’elle reste une valeur fondamentale ».

Alors que Marine Le Pen a estimé sur RTL (7) qu’elle aurait plutôt « supprimé les allocations familiales qui sont versées aux étrangers dans notre pays », le site Valeurs Actuelles (8) rappelle cette « incroyable décision » prise par la Cour de Cassation en avril dernier : tous les enfants d’immigrés, même nés à l’étranger, peuvent bénéficier de la politique familiale.

Dans un communiqué, l’Union des Familles en Europe (9) annonce qu’elle appuiera « les recours individuels des familles lésées et compte bien mener la procédure jusqu’à la Cour Européenne des Droits de l’Homme pour faire condamner la France pour discrimination ».

(1) http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/06/03/20002-20130603ARTFIG00425-le-gouvernement-choisit-d-abaisser-le-plafond-du-quotient-familial.php
(2) http://www.afc-france.org/qui-sommes-nous/actions/communiques-de-presse/1564-politique-familiale-une-politique-d-avenir-mise-a-mal
(3) http://lepcd.fr/reforme-des-allocations-familiales-injustice-inequite-inefficacite/
(4) http://www.atlantico.fr/decryptage/ideologie-assaut-allocations-familiales-pourquoi-est-absurde-casser-politique-qui-marche-et-qui-est-meme-pas-deficitaire-michel-743976.html
(5) http://www.la-croix.com/Actualite/France/La-reforme-du-quotient-familial-aura-un-impact-sur-le-pouvoir-d-achat-des-classes-moyennes-superieures-2013-06-03-968127
(6) http://www.la-croix.com/Actualite/France/La-juste-remuneration-du-metier-de-maman-2013-06-02-967904
(7) http://www.rtl.fr/actualites/info/article/marine-le-pen-j-aurais-supprime-les-allocations-familiales-aux-etrangers-7761950629
(8) http://www.valeursactuelles.com/politique/allocations-familiales-l’incroyable-décision20130514.html
(9)
http://www.uniondesfamilles.org/actualitee.htm

Tags:
Famille
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement