Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 23 février |
Saint Alexandre l'Acémète
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pape François : Peut-on dire oui au Christ et non à l’Eglise ?

udienza mercoledì 29 maggio – fr

vaticannews

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 30/05/13

A l’audience générale de mercredi, le Souverain Pontife a stigmatisé l’attitude qui consiste à dire « oui au Christ » et « non à l’Eglise »

Sans donateurs, l’avenir d'Aleteia s’écrit en pointillé.
Pour que Aleteia reste gratuit et faire rayonner l’espérance qui est en vous,
Faites un don à Aleteia !

JE FAIS UN DON

(avec réduction fiscale)

L’Eglise « n’est pas une organisation née d’un accord entre des personnes, mais l’œuvre de Dieu (…) C’est elle qui nous apporte le Christ et nous conduit  à Dieu », a expliqué le pape François aux milliers de fidèles rassemblés le 29 mai 2013 pour l’audience générale.

Le pape a débuté une série de catéchèses sur le mystère de l’Eglise, en stigmatisant le comportement de ceux qui disent encore aujourd’hui « le Christ oui, l’Eglise non » ou « je crois en Dieu, mais pas dans les prêtres ».

Citant le pape émérite, Benoit XVI, pour réaffirmer l’identité propre de l’Eglise, il a rappelé que celle-ci est « une grande famille » qui a naturellement aussi « ses aspects humains », car formée d’hommes et de femmes, on y trouve forcément «  des défauts, des imperfections, des péchés », et cela aussi bien chez les pasteurs que chez les fidèles.

« Personne n’en est exempt… même le Pape… et il en a beaucoup », a-t-il dit en ajoutant aussitôt après : « Mais ce qui est beau, c’est quand on se rend compte qu’on est pécheur et qu’on trouve alors la miséricorde de Dieu, qui pardonne toujours ».

Car, si, comme « disent certains », le péché « est une offense à Dieu », il est vrai aussi qu’il est « également une opportunité d’humiliation, a souligné le pape,  pour se rendre compte qu’il existe quelque chose d’encore plus beau : la miséricorde de Dieu ».

Chaque fidèle est reparti de la place Saint-Pierre avec une invitation du pape à se demander personnellement : «  Est-ce que j’aime l’Eglise et à quel point ? Est-ce que je prie pour elle ? Est-ce que je me sens membre de la famille de l’Eglise ? Que fais-je pour qu’elle forme une communauté où chacun se sente écouté et compris, sente la miséricorde et l’amour de Dieu renouveler sa vie ? ».

Car, a redit le pape François : La foi « est un don et un acte qui nous concernent tous personnellement, mais Dieu nous appelle aussi à la vivre ensemble, en famille et donc en l’Eglise ».

Le Pape a résumé sa catéchèse en un tweet : « L’Église naît du geste suprême d’amour de la Croix, du côté ouvert de Jésus. L’Église est une famille dans laquelle on s’aime et on est aimé. »

Ce tweet que l’on peut voir comme le couronnement d’une journée placée sous le signe de « l’humilité », une humilité à laquelle le pape François ne cesse d’inviter pasteurs et fidèles pour former une « Eglise non à mi-chemin, triomphaliste » mais en marche, une Eglise « qui va de l’avant d’un pas ferme, comme Jésus », a-t-il dit quelques heures plus tôt dans son homélie au cours de la messe célébrée comme chaque matin à la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, où il réside.

« Le triomphalisme dans l’Eglise arrête l’Eglise. Le triomphalisme chez les chrétiens arrête les chrétiens », a-t-il mis en garde en rappelant que le triomphe  des chrétiens est celui qui passe par l’échec humain, par l’échec de la croix.  Se laisser tenter par des triomphalismes mondains, signifie céder à la tentation de concevoir un « christianisme sans croix », ou « un christianisme avec la croix mais sans Jésus ».

Pour lire le texte intégral de la catéchèse du pape en français, cliquer ici.

Sources :

L’Osservatore Romano

Radio Vatican

Tags:
CatholiqueÉglisePape François
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Faites du soutien de notre mission votre effort de Carême 2024.

Notre mission ? Offrir une lecture chrétienne de l’actualité et transmettre l’espérance du Christ sur le continent numérique.

Nous sommes les missionnaires du XXIème siècle : accompagnez-nous par vos dons !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts.

(avec déduction fiscale)
ASSISE-Ictus-x-Aleteia.gif
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement