Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

France : Rome démet un prêtre franc-maçon de ses fonctions

© JEAN-PIERRE CLATOT / AFP
Partager
Commenter

Curé d’une paroisse du diocèse d’Annecy, le père Vesin est adhérent au Grand Orient de France depuis 2001 et refuse d’y renoncer.

À la demande de Rome, un prêtre français du diocèse d’Annecy, le père Pascal Vesin, a été démis de ses fonctions en raison de son appartenance active à une loge maçonnique. Il est membre du Grand Orient depuis 2001, et malgré « l’incompatibilité des principes sur le plan de la foi et de ses exigences morales », le prêtre n’a pas souhaité abandonner la franc-maçonnerie.

Dans un communiqué publié sur le site du diocèse, on apprend que le P. Vesin, en dialogue avec l’évêque d’Annecy Mgr Boivineau et clairement informé de la sanction encourue, a opté pour la « liberté absolue de conscience » et a affirmé son intention de vivre « la double appartenance ».

La décision de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi est intervenue en mars dernier. « L’évêque a demandé auprès de la Nonciature apostolique le délai nécessaire pour prévenir son Conseil presbytéral (Conseil d’une quinzaine de prêtres délégués du diocèse d’Annecy). Trois membres de ce Conseil ont été mandatés par leurs pairs pour rencontrer leur confrère. Le père Vesin a réitéré sa volonté de rester au sein de la Franc-maçonnerie. L’évêque lui a donc notifié les conséquences de son choix », affirme le communiqué.

Malgré tout, cette sanction n’est pas définitive et pourrait être levée si le père Vesin manifestait clairement sa décision de revenir vers l’Église. « La miséricorde va de pair avec la vérité. »

Avec ce communiqué, le diocèse d’Annecy publie un document expliquant l’incompatibilité entre l’appartenance au christianisme et à la franc-maçonnerie, et rappelant qu’adhérer à la franc-maçonnerie « met en cause les fondements de l’existence chrétienne ».

Il cite notamment un document de la Congrégation pour la Doctrine de la foi daté du 26 novembre 1983, qui précise que les principes des associations maçonniques « ont toujours été considérés comme inconciliables avec la doctrine de l’Église, et l’inscription à ces associations reste interdite par l’Église ». Par ailleurs, il est précisé que « les fidèles qui appartiennent aux associations maçonniques sont en état de péché grave et ne peuvent accéder à la sainte communion ».

Dans Humanum Genus (1884), lettre encyclique condamnant le relativisme philosophique et moral de la franc-maçonnerie, le pape Léon XIII fait remonter la première condamnation du Saint-Siège envers la franc-maçonnerie à Clément XII, en 1738, qui publia une bulle pontificale intitulée In eminenti apostolatus specula. Après lui, presque tous ses successeurs ont renouvelé cette condamnation.

Sur son blog, le docteur Maurice Caillet, franc-maçon du Grand Orient de France pendant quinze années et converti et baptisé en 1984, rappelle qu’il est « absurde, philosophiquement contradictoire, de prétendre être à la fois vrai catholique et franc-maçon authentique, quelles que soient les obédiences ».

Ancien chirurgien gynécologue et urologue, il évoque clairement ce qui oppose la philosophie maçonnique et la religion catholique et conclut : « Le catholique ne doit pas se laisser séduire par les idéaux maçonniques, qui sont ceux de notre République : liberté, égalité, fraternité, qui n’ont pas le même sens dans l’esprit d’un chrétien et d’un FM. La liberté, pour un chrétien, est un moyen, un instrument accordé par Dieu à l’Homme pour aller vers le Bien et l’amour. Pour un FM c’est un but sans fin, qui doit abattre tous les tabous et tous les interdits de la morale naturelle. L’égalité, pour les chrétiens résulte du fait qu’ils sont tous fils d’un même Père et frères et sœurs de Jésus. Pour un FM, c’est une illusion puisqu’il distingue profanes et initiés et, par ailleurs les FM eux-mêmes en 33 grades bien étanches. La fraternité chrétienne est universelle et celle des FM se limite ou se concentre sur le cercle restreint des initiés, tout en aspirant à l’avènement d’un gouvernement mondial… dirigé par les initiés, bien entendu ! ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]