Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconÉglise
line break icon

Le pape François à tous les fidèles : Bougez-vous !

© GIANCARLO GIULIANI/CPP

El Papa Francisco saluda a fieles de distintos movimientos

Isabelle Cousturié - Publié le 20/05/13

« Je préfère une Eglise qui sort et a des accidents à une Eglise confinée qui pourrit de l’intérieur » : le pape a encore fait fort à la Pentecôte !


Sommes-nous ouverts aux « surprises de Dieu » ? Sommes-nous courageux ?  Prêts à prendre les nouveaux sentiers que Dieu nous indique ? Autant d’interpellations lancées aux chrétiens par le pape François dans son grand discours de la veille de Pentecôte, lors du rassemblement d’une quarantaine de communautés, mouvements et associations laïques de l’Eglise catholique.

Cette veillée était le temps fort de leur venue à Rome placée sous le signe de la renaissance du christianisme à l’occasion de l’Année de la foi (cf. Aleteia 18 mai 2013).

Après un bain de foule  dépassant toute prévision (plus de 250.000 fidèles !), le pape François a répondu aux 4 questions que lui avaient soumises les mouvements communautés, résumant ses réponses dans un long discours où émergent trois mots d’ordre :

Ne pas avoir peur de sortir et d’aller à la rencontre de son prochain, du pauvre surtout ! Oser entrer en dialogue avec tout le monde, y compris ceux qui sont d’une autre religion ou sans religion ! Etre solidaires ! Et au lieu de crier toujours « François ! François » en venant le voir, de crier plutôt « Jésus ! Jésus ! » Car dans l’évangélisation, a insisté le souverain pontife, « Jésus est ce qu’il y a de plus important ». Si le chrétien se contente de « l’organisation,  il n’avance pas ».

Tout le discours du pape François tourne autour de cela : avancer, s’ouvrir…

« Pas d'Eglise fermée, que le Seigneur nous guide, dehors et en avant ! », a-t-il d’emblée lancé dans son long discours improvisé, car « en se renfermant sur elle-même, l’Eglise se fait du mal ! ».

« Imaginez une pièce fermée pendant un an, elle finira par sentir l'humidité et la pourriture. L'Eglise ne doit pas être une pièce fermée, elle doit sortir d'elle-même, ouvrir ses portes et aller à la rencontre des autres, parce que la foi est une rencontre avec Jésus », a-t-il dit en ajoutant : « Mais aller à la rencontre de l'autre, c'est aussi se confronter à la pauvreté (…) il faut être des chrétiens courageux (…) je préfère une Eglise qui sort et qui a des accidents, plutôt qu'une Eglise fermée qui pourrit de l'intérieur ! ».

A la question de savoir comment se comporter face aux autres religions ou face à ceux qui ne croient pas, le pape François a conseillé une attitude simple et ouverte, sans jamais perdre de vue que « nous sommes tous à l’image de Dieu » et que « chaque homme et chaque femme doit être libre de vivre sa confession religieuse ».

Puis le pape a évoqué la question de la solidarité en reprenant une image déjà utilisée dans ses discours précédents pour expliquer que celle-ci est une valeur et non une course à l’efficacité : «  L’Eglise n’est ni un mouvement politique ni une ONG (…) l’évangélisation ne se décide pas autour d’une table », a-t-il rappelé, c’est « un vécu quotidien, en pratiquant l’Evangile et en témoignant.

Enfin, face à la « culture du conflit » ou de la « mise à l’écart »  où «  tout ce qui ne sert pas… enfants… personnes âgées… est jeté »,  le pape François invite les communautés et mouvements ecclésiaux  à une culture chrétienne fondée sur «  la rencontre »,  même avec ceux qui « ne pensent pas comme nous », sans jamais  « négocier son appartenance » ni se laisser entraîner dans de futiles mondanités. 

L’occasion pour lui de fustiger encore une fois «  la mondanité spirituelle et le manque d'éthique de plus en plus présent dans la vie publique et qui fait tant de mal à l'humanité ». Et d’inviter les chrétiens à toujours répondre au mal par le bien, même si cela est difficile.

Tags:
Pape FrançoisVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement