Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 30 octobre |
Bienheureuse Bienvenue Bojani
home iconÉglise
line break icon

Diaconia 2013 : Un engagement à se tourner vers l’autre !

© DR

Isabelle Cousturié - CEF - Publié le 10/05/13

Plus de 10.000 pèlerins à Lourdes portés par la force des mots du pape François et du cardinal Sarah

(info mise à jour à 9h00 ce vendredi 10 mai 2013)



« La réponse de l’Eglise à la grave crise mondiale est un amour créatif qui résiste au fatalisme », déclare le pape François dans un message aux fidèles de l’Église en France et à tous les participants » au grand rassemblement de Lourdes « Diaconia 2013: Servons la Fraternité ».


Un amour créatif, appelle  le pape qui soit « signe de la bonté, de la compassion et de la tendresse paternelles de Dieu pour chaque personne », dans une société aujourd’hui très fragilisée par une crise qui évolue sur « un terrain miné par des idéologies de réussite individuelle, de performance et de compétition » et dont « les causes se trouvent au cœur de ces dysfonctionnements où l’homme n’est plus regardé en tant qu’image de Dieu ».

Le message du pape François, accueilli par un tonnerre d’applaudissements, a été lu par Mgr Bernard Housset, évêque de La Rochelle et Saintes, au terme de la messe de l'Ascension célébrée dans la basilique Saint-Pie X, jeudi matin, par le cardinal Robert Sarah, président du Conseil pontifical Cor Unum, qui a de son côté invité fermement l’Eglise à « être subversive et critique envers toutes les réalisations bornées de ce monde ».

Diaconia2013 réunit à Lourdes, jusqu’à samedi, près de 12.000 visiteurs dont 3.000 personnes en situation de précarité, à l’invitation du Conseil pour la Solidarité de l’Eglise de France.


Lancée le 10 janvier 2011 par plus de 100 mouvements et services d'Eglise, beaucoup de congrégation religieuses et communautés, sa démarche, sur trois an, s’inspire d’une réflexion du pape Benoît XVI sur la triple mission de l'Eglise dans l'encyclique « Deus Caritas est » et d’un appel des évêques de France, « La charité du Christ nous presse », qui rappellent l'importance et le caractère « indissociable » de ces trois tâches.


« En vivant ces trois tâches, l'Église est pleinement elle-même et rend présent le Christ ressuscité à tout homme », rappelle à ce propos le pape François dans son message.


En continuité avec le Christ, ajoute-t-il, sa mission consiste à « porter la lumière du Christ ressuscité dans les lieux les plus obscurs, là où la souffrance règne dans les cœurs et les corps », à aller « vers le cri de celui qui souffre à cause d'une pauvreté sociale, économique, psychologique », sans « s'inspirer des idéologies de l'amélioration du monde, mais en se laissant guider par la foi qui, dans l'amour, devient agissante ».


Six ans après Ecclesia 2007, centré sur la transmission de la foi, le mouvement Diaconia permet donc de braquer les projecteurs sur un autre aspect de l’Eglise : « l’action, le service de l’autre  dans tous les aspects de la vie de l’autre ».


Servir son prochain fait  « partie de la nature même du chrétien », a rappelé à ce propos le cardinal Sarah dans son homélie, ce n’est pas « quelque chose de rajouté, de superposé, d’extérieur à son activité quotidienne et à ses occupations professionnelles ». Et il ajoute : « Le chrétien doit révéler partout et à tous l’amour et la compassion de Dieu »… ne pas se contenter de « s’investir pour soulager uniquement les pauvretés, les misères, les souffrances et les maladies physiques ».


 « Il ne suffit pas de donner du pain, un abri et de meilleurs conditions de vie matérielle », a-t-il dit avec insistance, «  il y a des maladies et des misères humaines beaucoup plus graves qui menacent notre humanité qui sont celles des sociétés dominées par l’eros de l’argent et du sexe, les destructions du mariage et de la famille et les profondes déviations anthropologiques et morales », tant de « réalités douloureuses que le pape François appelle « les périphéries où règne le mystère du péché, de l’ignorance, de l’indifférence religieuse, et des misères morales de toute sorte ».


Ainsi, la démarche Diaconia 2013 entend bien sûr confirmer les engagements des organisations caritatives relevant de l’Eglise qui prennent  déjà en charge les pauvres (Secours Catholique, Conférences St Vincent de Paul, Equipes Saint-Vincent, C.C.F.D. tant d’autres), mais aller aussi plus loin : permettre à toute communauté chrétienne de « vivre la diaconie comme une composante essentielle de sa vocation et de sa mission. ».


Comme écrivent les évêque de France dans leur note de présentation, c’est « une manière d'affirmer que la rencontre et le partage avec les personnes fragilisées par la vie peuvent transformer des regards, des vies, des communautés et des sociétés ».


Et comme dit l’évêque de Metz, Mgr Pierre Ruffin, dans son message de carême 2013 :  au regard de la crise économique actuelle, « Les disciples d’aujourd’hui n’ont pas d’autre chemin, s’ils veulent apporter quelque remède au mal-être collectif et manifester à tous la pertinence de l’Evangile que celui de : devenir serviteurs les uns pour les autres ».


A Lourdes, une quarantaine de forums sont prévus durant ces trois jours, autour de sujets comme : l’accompagnement des Roms ; le développement durable; les solidarités familiales ; la citoyenneté ; l’accueil des migrants, ou des sortants de prison ; la nouvelle évangélisation ou encore la place des plus fragiles dans les paroisses.

Pour suivre le rassemblement Diaconia2013 en direct de Lourdes, consulter le site internet : www.diaconia2013.fr

Sources :

Site diaconia2013 :

La CEF


Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Lourdes
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement