Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mercredi 30 novembre |
Saint André
Aleteia logo
Politique
separateurCreated with Sketch.

Manif Pour Tous : et maintenant, l’espérance au travail !

Manif après le vote

© FRANCOIS GUILLOT / AFP

Marine Soreau - publié le 24/04/13

Après l’adoption du « mariage homosexuel » par l’Assemblée nationale, Tugdual Derville invite à une contre-proposition intellectuelle morale et politique


Sans surprise, mais avec beaucoup d'amertume pour les opposants, le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux personnes de même sexe a été adopté mardi 23 avril à l'Assemblée nationale.

Immédiatement après et comme ils l'avaient annoncé, les députés de l'opposition ont saisi le Conseil Constitutionnel (1). « Une procédure très habituelle et efficace », explique le député UMP Jean-Frédéric Poisson à l'hebdomadaire Famille Chrétienne. « Nous pointons notamment le fait qu’avec ces différents régimes d’adoption, on prive certains enfants de l’accès à leurs origines, et de manière définitive. C’est une source d’inégalité. Cela peut donc être considéré comme anticonstitutionnel ».

Rien ne dit que le Conseil Constitutionnel « ne retoquera pas cette loi ou partie de cette loi », ajoute par ailleurs le journaliste Yves Thréard (2), directeur adjoint de la rédaction du Figaro.

Que changera la loi sur le « mariage gay » ? A voir, cet article de La Vie, qui évoque notamment la disparition des mots « père », « mère », « mari » et « femme » du Code Civil.

Et maintenant ? Quid du mouvement qui s'est levé avec tant de force et de détermination contre le « mariage homosexuel » ? Dans un communiqué publié juste après le vote de la loi, Tugdual Derville, porte-parole de la Manif Pour Tous et Délégué général d’Alliance VITA, dénonçant une loi « injuste » qui « blesse la démocratie », a appelé à « poursuivre leur mobilisation sans se décourager ni se départir de la non-violence intérieure, indispensable au maintien de la paix sociale, et seule façon irrépressible de travailler au service de la justice et du bien commun ».

« Le temps n’est plus seulement à la protestation agitée dans la rue, même si le 26 mai, jour de la fête des mères devra être une magnifique manifestation ; il est aussi à la contre-proposition intellectuelle et politique », a-t-il ajouté dans une autre interview publiée sur Alliance Vita. « Un mouvement nouveau, que d’aucun voudraient vite enterrer, est en train de naître… », affirme-t-il. « Un projet de société plaçant l’être humain le plus vulnérable comme priorité dans tous les domaines : la politique, l’économie, l’éducation, la bioéthique, l’environnement, le dialogue Nord-Sud etc ».

Un mouvement qui « dépasse la question du mariage », estime pour sa part l'avocat François Teutsch sur le blog Boulevard Voltaire (3). Les jeunes « unis dans un mouvement nouveau, à l’ampleur exceptionnelle et aux conséquences inattendues » continueront « à irriguer le débat et à secouer la société ». « Qu’on le veuille ou non il faudra compter avec eux. Ils sont les cadres de demain. Oui, nous avons gagné ».

"Il s’est passé quelque chose d’inédit », confirme sur son blog François-Xavier Bellamy, maire-adjoint de Versailles (4). « Face aux fantasmes irresponsables de la génération Bergé, une nouvelle génération s’est levée. En inondant largement les manifs, en inventant de nouvelles formes d’engagement, veilleurs, volontaires, blogueurs, des centaines de milliers de jeunes ont témoigné avec force de leur espérance ». « Au moment où le législateur trahit l’avenir une nouvelle fois, cédant par idéologie à une régression sans précédent, ils savent que son vote est déjà dépassé, et que cette loi est anachronique », ajoute-t-il. « Ils sortiront bientôt de cette erreur historique, non pour revenir en arrière – mais pour repartir vers l’avant. Ils n’ont plus peur. Ils sont l’avenir ».

Une génération s'est levée, qui continue à « veiller » (cf. Les Veilleurs dans toute la France) et à « prier » pour la paix et la famille (cf. initiative Tous en prière, relancée pour le 24 mai 2013).

(1) http://www.conseil-constitutionnel.fr/conseil-constitutionnel/francais/actualites/2013/saisine-2013-669-dc-%5Bmariage-des-couples-de-meme-sexe%5D.136918.html
(2) http://www.lefigaro.fr/politique/2013/04/23/01002-20130423ARTFIG00670-une-demi-victoire-pour-les-partisans-du-mariage-gay.php
(3) http://www.bvoltaire.fr/francoisteutsch/la-loi-taubira-sera-validee-mais-nous-avons-gagne,19955
(4) http://www.fxbellamy.fr/blog/2013/04/23/une-loi-deja-depassee/

Tags:
HomosexualitéManifestation
Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement