Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 03 décembre |
Saint François-Xavier
home iconPolitique
line break icon

Manif pour Tous : des « veilleurs » qui annoncent l’aurore

© KENZO TRIBOUILLARD / AFP

Philippe Oswald - Publié le 22/04/13

Alors que tout semble « plié » politiquement avec le vote annoncé du « mariage homosexuel », une jeune génération prépare le renouveau de la France.


Quel symbole, ces jeunes manifestantes du mouvement « les veilleurs » tentant d’embrasser les CRS sur le point de les déloger de la Place des Invalides, des heures après la fin de la Manif pour tous, dans la nuit du 21 avril ! Ceux et celles que le gouvernement, la majorité socialiste et très souvent les media tentent de faire passer pour des extrémistes factieux et homophobes – les quotidiens Le Monde et Libération dénonçant systématiquement la prétendue « homophobie » des opposants (1) -, ont le visage pacifique et souriant d’une jeunesse non-violente, du jamais vu dans l’histoire des grands mouvements sociaux qui secouent la France périodiquement.

Cette non-violence s’impose avec une telle évidence que le commentateur du journal télévisé de la chaîne I-télé (une chaîne généralement des plus favorables au « mariage gay ») ne peut que souligner « l’ambiance bon-enfant » de cette nouvelle manifestation, dont l’ampleur a une nouvelle fois surpris alors qu’elle n’était que régionale (naturellement, nombre de commentateurs ont fait semblant d’oublier ce détail, n’hésitant pas à comparer cette manifestation de l’Ile-de-France avec celle du 24 mars qui était nationale, pour faire passer le message que la participation était en baisse !)

Mais l’opinionn’est pas ou n’est plus dupe. Et les images parlent d’elles-mêmes. Celles des « veilleurs », hier soir, par la paix joyeuse qui s’en dégage, sont une arme redoutable, une bombe à retardement pour le gouvernement qui a tout fait pour que la loi Taubira instaurant le mariage homosexuel passe en force à l’Assemblée et soit adoptée demain, mardi 23 mai. On notera que cette séquence du JT d’I-télé (2) se conclut par ce commentaire : « François Hollande est peut-être en train de payer le prix de toutes ces manifestations, il enregistre un nouveau record de mécontents».

Et la présentatrice de citer le sondage Ifop pour le Journal du Dimanche paru ce même jour (3) : « Le président de la République perd six points et tombe à 31% de personnes satisfaites de son action. Jamais au bout de dix mois de présidence, un locataire de l’Elysée n’était tombé aussi bas ». De fait, ajoute le JDD, il « ne bénéficie plus qu’un d’un petit tiers de Français qui lui font encore confiance. Le nombre de personnes très mécontentes progresse de six points preuve d’une radicalisation et de jugement de plus en plus tranché des Français. Un record pour un président depuis 1958, date du premier baromètre Ifop. »

Et maintenant, que va-t-il se passer ? Forte de sa majorité à l’Assemblée nationale verrouillée par la « discipline de vote », le pouvoir parviendra à faire voter « le mariage pour tous » demain 23 avril. Une loi sur laquelle il sera impossible de revenir, ont souligné avec gravité le député UMP Henri Guaino (devenu une des stars de la Manif Pour Tous en raison de sa détermination et de sa force tranquille) sur BFMTV le 21 avril, et Christine Boutin, présidente du Parti chrétien démocrate (PCD) sur I-télé au matin du 22 avril. Alors, à quoi bon continuer la lutte ? objectent en chœur les interviewers. Réponse : d’abord pour que le Président ne fasse pas appliquer cette loi, qu’il l’abroge au motif qu’elle divise les Français, comme la Constitution lui en donne le pouvoir. Qu’il le fasse avant qu’il soit trop tard, qu’il prenne la mesure de l’exaspération de l’opinion ! Ensuite, parce que le mouvement qui s’est levé ne se couchera plus ! 80% des personnes interrogées par Le Figaro au lendemain de cette dernière manifestation se disent convaincues que « la mobilisation se maintiendra après le vote » (4) !

C’est un mouvement profond, d’écologie humaine, qui récuse totalement la dérive libérale-libertaire issue de mai 68 dont trop de responsables politiques et de meneurs d’opinion, notamment de journalistes, sont les héritiers et les propagandistes. En annonçant que la Manif pour tous présenterait des candidats aux prochaines élections municipales, Frigide Barjot a esquissé une stratégie de longue haleine dont ce printemps inouï, sorte de « mai 68 à l’envers », livre les prémices. Indubitablement, le mois de mai sera chaud…Il faut tout mettre en œuvre pour qu’il soit, au sens fort, édifiant.

1. Témoin cette « une » de Libération
2. Vidéo I-Télé du 21/04/2013
3. Sondage Ifop/JDD du 21/04/2013
4. Le Figaro.fr 21/04 :2013

Tags:
mariage homosexuel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement