Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 26 novembre |
Saint Innocent d'Irkoutsk
home iconPolitique
line break icon

L’absurdité du mal et les bombes de Boston

@DR

Frère Dwight Longenecker - Publié le 18/04/13

La « folie rationnelle » et le jusqu’auboutisme conduisent à des actes absurdes

Il y a un personnage de C.S.Lewis, appelé Professeur Weston. Weston est un homme ordinaire, qui est devenu le mal à l’état pur à travers sa fidélité fanatique à une idéologie séculière. Weston prend plaisir à torturer des animaux innocents. Il affronte le héros du roman dans un débat sans fin, apparemment logique, mais qui défie les définitions habituelles de la raison. Ses arguments sont circulaires, d’une logique fallacieuse, et ses conclusions ne mènent pas seulement à la folie, mais au mal. Weston veut détruire, pour le seul plaisir de détruire.  Un regard sur le personnage de Lewis montre comment des mauvaises croyances peuvent amener à une inquiétante « folie rationnelle »,  et même à l’absurdité totale du mal.

« Folie rationnelle » est le terme que j’emploierais pour désigner cette sorte d’obsession qui mène à la folie.  Ces théoriciens du complot, ces cinglés idéologiques ne voient le monde qu’à travers leurs croyances bornées. Quand leur extrémisme s’aggrave, ils sombrent dans une sorte de folie. Cette folie n’est pas le genre de maladie  qui peut être diagnostiquée et traitée. C’est une sorte de « folie rationnelle ». 

S’appropriant les préceptes fondateurs d’une religion, d’une théorie ou d’une idéologie, la personne habitée par le mal agit selon certains comportements et croyances  qui sont cohérents et conformes à son propre système de croyances. Une personne obstinément convaincue de sa religion ou de la théorie du complot ou d’une idéologie, peut finir par croire les choses les plus extravagantes et se comporter de façon la plus absurde, comme prise de cette sorte de « folie rationnelle ». De plus, cette « folie rationnelle »  peut (et va très souvent) la mener à planifier des actions extrêmes et violentes.

Ceci conduit à ce que j’appellerais l’« absurdité du mal ». Une personne qui suit une théorie, une idéologie ou une religion  extrême traverse les frontières pour commettre  des atrocités, comme l’explosion des deux bombes à Boston. On ne sait pas encore qui a planifié l’attaque, mais on sait qu’il s’agit d’un acte délibéré, intentionnel. Celui qui l’a commis a probablement pensé qu’il avait une raison de le faire. Il avait une cause. Il était l’adepte d’une théorie, d’une idéologie ou d’une religion tordue.

Cette personne a fait exploser une bombe artisanale bourrée de clous pour être plus meurtrière au milieu de la foule, tuant un enfant innocent, deux adultes, mutilant et blessant des centaines d’autres personnes. Avoir fait une chose aussi monstrueuse signifie que le meurtrier avait sombré dans cette sorte de « folie rationnelle ». Il est tombé dans cette forme de folie qui, de son point de vue, est cohérente, mais qui en réalité l’a conduit jusqu’au trou noir de l’absurdité du mal.

Le problème avec ce genre d’idéologue n’est pas qu’il est irrationnel, mais qu’il est trop rationnel. Il a suivi jusqu’au bout le raisonnement de sa théorie, religion ou idéologie, ensuite sa logique et sa détermination l’ont conduit de l’autre côté, sa rationalité l’a poussé à faire quelque chose d’irrationnel.  A titre d’exemple, un musulman à qui l’on a enseigné que l’Amérique est le Grand Satan, pourrait penser que ce serait une bonne chose pour le monde d’être débarrassé du Grand Satan.

Ce qui est effrayant dans cette « folie rationnelle », c’est que nous observons de tels comportements non seulement dans les idéologies politiques ou économiques, ou les théories du complot, mais aussi dans les rangs des adeptes de la religion. La religion conduit à cette folie rationnelle  et à l’absurdité du mal quand les gens religieux  s’autorisent à fonder des cultes  extrêmes. Ceux qui rejoignent des sectes religieuses s’exposent à la même folie rationnelle que celles des idéologues induits en erreur. C’est aussi le comportement sectaire extrême de nombreux groupes qui donnent une mauvaise réputation à la religion.

  • 1
  • 2
Tags:
attentatboston
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement