Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 30 octobre |
Bienheureuse Bienvenue Bojani
home iconÉglise
line break icon

Est-ce que le Diable existe réellement ?

© Fred DE NOYELLE / GODONG

P. Alain Bandelier - Publié le 12/04/13

Car ce n’est pas contre des adversaires de sang et de chair que nous avons à lutter, mais contre les Principautés, contre les Puissances, contre les Régisseurs de ce monde de ténèbres, contre les esprits du mal qui habitent les espaces célestes… Ayez toujours en main le bouclier de la Foi, grâce auquel vous pourrez éteindre tous les traits enflammés du Mauvais (Éphésiens 6,11-17). L’existence de prières de libération et d’exorcisme atteste que les disciples du Christ ont toujours eu conscience d’être confrontés à un monde de ténèbres, irréductible à un ensemble de troubles physiologiques et/ou psychologiques (la contre-épreuve vérifiable est que la prière de l’exorcisme est sans effet sur une personne malade, et qu’inversement les médicaments sont sans effet sur un possédé).

Et alors quelle est l’action du Diable ?

Il ne faut pas voir le Diable partout : vous allez vous en rendre malade ! Il ne faut pas non plus le voir nulle part : vous risquez d’être un précieux idiot utile.


Ce sont d’ailleurs ses deux « tactiques » : tantôt il se manifeste à travers diverses « diableries » pour épater la galerie, fasciner les âmes sensibles, capter l’attention des adolescents en mal de sensations fortes ou de conduites
borderline ; tantôt il se dissimule pour mieux développer ses stratégies de conquête.

L’action diabolique ordinaire, universelle, permanente : la tentation.


Alors que tout le monde ou presque veut vivre une vie belle, droite, positive, alors que nous rêvons de bâtir un monde de paix et d’amour, nous avons trop souvent l’idée ou l’envie de faire exactement le contraire.

Au plan collectif, on a vu des populations entières tomber dans des abîmes de haine et de destruction.

La tentation peut venir directement du Satan, comme une injonction intérieure et violente.

Mais habituellement il agit indirectement : extérieurement à travers les multiples séductions du monde, intérieurement à travers nos passions désordonnées.

L’action diabolique spécifique occasionnelle : l’infestation (des lieux ou des objets) et l’attaque (des personnes). Ces phénomènes se multiplient aujourd’hui parce que les gens n’ont plus la foi et sont devenus incapables de gérer leur stress.


Alors ils ont recours à d’innombrables « sauveurs » : gourous, voyants, mages, médiums, marabouts, chamans, sorciers, envoûteurs et désenvoûteurs, transmetteurs d’énergies etc.

Chaque fois il se produit, qu’on le sache ou non, qu’on le veuille ou non, une ouverture à des influences occultes sans nom et sans visage.

Cela vide le portefeuille et remplit l’âme de présences étrangères qui ne tarderont pas à se manifester.

L’action diabolique spécifique exceptionnelle : la possession.


Il y a beaucoup plus d’infestations qu’on ne le croit et beaucoup moins de possessions qu’on ne l’imagine. Dans les cas de possession, le Satan ou l’un de ses mauvais anges a acquis une emprise sur la personne.

Il peut agir directement sur son corps (mouvements incontrôlés, force inhabituelle, cris, paroles – parfois avec une autre voix que celle de la personne), sur sa sensibilité, sur son esprit.

En revanche l’esprit du Mal n’a jamais accès au profond du cœur de la personne ni à ses pensées intimes.

Dieu seul peut toucher le fond de l’âme, pour l’éclairer, la consoler, l’appeler, lui révéler sa présence et son amour.

Les causes possibles d’une possession satanique sont diverses.

Il y a évidemment les pactes avec Satan qui se pratiquent dans les sectes sataniques ou autres – mais qui parfois sont conclus secrètement par la personne.

Même quand c’est « pour rire » cela peut se terminer dans les larmes ! Il y a aussi des consécrations à Satan ou à des divinités païennes (cela revient au même, car les dieux en fait n’existent pas) qui ont été faites sur la personne (souvent dans la petite enfance, voire avant la naissance). Quelqu’un qui vit dans un péché grave de façon prolongée, entêtée, sans repentir peut à la longue se faire « avoir » par le mauvais Ange, trop heureux de trouver un complice.

  • 1
  • 2
  • 3
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
demondossier diablemalsatan
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : plus de messes après la Touss...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Agnès Pinard Legry
Reconfinement : ce que les évêques ont demand...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
ATTENTAT EGLISE DE NICE
La rédaction d'Aleteia
En images : le récit d'une terrible journée
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement