Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 05 décembre |
Saint Gérald
home iconPolitique
line break icon

« Mariage pour tous » : semaine cruciale au Sénat

© JACQUES DEMARTHON

Philippe Oswald - Famille Chrétienne - La Croix - La Manif pour Tous - Le Figaro - Liberté politique.com - Publié le 08/04/13

Tandis que les tensions montent à propos du mariage homosexuel et de l’adoption, les sénateurs entrent dans le vif du sujet.

L’examen au Sénat du projet de loi concernant le mariage homosexuel et l’adoption par des couples du même sexe a débuté le 4 avril. Les deux premières journées ont été presque entièrement consacrées à des discours introductifs et à des motions de procédure. Commencée au soir du vendredi 5 avril, la discussion sur chaque article du texte doit se poursuivre pendant toute la semaine, y compris, au besoin, le samedi 13 avril.

Vendredi dernier, plusieurs motions ont été rejetées par une majorité de sénateurs : la « motion référendaire » défendue par Bruno Retailleau, sénateur de Vendée (rejetée par 176 voix contre 164) sur le thème : « On ne change pas subrepticement de civilisation par le biais d’une loi ordinaire au gré des majorités parlementaires passagères » (à lire sur le site de Liberté Politique) ; « l’ exception d’irrecevabilité » présentée par Jean-Jacques Hyest, sénateur de la Seine-et-Marne (par 177 voix contre 160) ; la « motion tendant à opposer la question préalable »  défendue par Hugues Portelli, sénateur du Val-d’Oise (par 177 voix contre 158). Rejetée également (par 179 voix contre 161) la « motion tendant au renvoi en commission » (qui aurait eu pour effet de suspendre les débats jusqu’à présentation d’un nouveau rapport par la commission des lois) présentée par Philippe Bas, sénateur de la Manche.

Les sénateurs entreront donc au cœur du sujet ce lundi 8 avril. On peut s’attendre à des débats très vifs, dont certains échanges des deux premiers jours ont déjà donné un avant-goût, relève La Croix. C’est notamment l’affirmation réitérée par la Garde des Sceaux Christiane Taubira que ni le PMA ni la GPA ne faisaient partie du « périmètre du texte » qui a été contestée ainsi que l’inégalité introduite pour les enfants adoptés : « Patrice Gélard, souligne La Croix, a surtout estimé que le texte créait une rupture d’égalité en créant « trois catégories d’enfants » dans les familles homoparentales : « Des enfants qui pourront faire l’objet d’adoption plénière, des enfants qui ne pourront faire l’objet que d’une adoption simple et des enfants qui ne pourront faire l’objet d’aucune adoption », ce qui constitue selon lui une «cause d’inconstitutionnalité ». Quant à la PMA et à la GPA, la Manif pour tous ne manque pas de rappeler que « l'ouverture du mariage aux couples de même sexe amènera nécessairement la légalisation de l'adoption plénière, de la PMA et de la GPA, conformément aux arrêtés de la Cour Européenne des Droits de l'Homme de février (en Allemagne et en Autriche) ».

Sans doute mal à l’aise sur le fond du débat (notamment sur la question de l’adoption par des couples de même sexe, rejetée par 56% des Français, soit +4 points depuis janvier 2013 selon un sondage du CSA pour BMF TV du 4 avril), les partisans du « mariage pour tous » mettent en avant les intimidations voire les menaces dont ils seraient l’objet de la part d’opposants. Le député socialiste Erwann Binet, rapporteur du projet de loi, a annoncé qu’il annulerait ses prochains débats après avoir été interrompu, vendredi dernier, par des membres des Jeunesses nationalistes lors d’un débat à la faculté de droit de Saint-Étienne.

Les organisateurs de la Manif Pour Tous, quant à eux, récusent toute action violente ou illégale et n’ont de cesse de se démarquer de mouvements dont ils réprouvent le ton ou l’action. Les promoteurs du mariage homosexuel jouent en effet clairement sur l’amalgame avec divers groupes dits « extrémistes », au spectre au demeurant assez large puisqu’il va du Printemps français de Béatrice Bourges (exclue du staff de la Manif Pour Tous) à l’association Civitas (proche de la Fraternité sacerdotale Saint-Pie X) qui organise des manifestations avec prières publiques, à des groupuscules d’extrême droite dont on peut se demander s’ils ne sont pas infiltrés par des provocateurs tant ils servent de repoussoirs dans les media.

Cependant la tension monte chez les plus modérés -c’est-à-dire l’immense majorité des opposants au mariage homosexuel- las d’être méprisés et si peu entendus d’un gouvernement qui doit par ailleurs faire face à une impopularité record en raison du marasme économique et des scandales financiers dans ses propres rangs. Le ton provocant adopté d’emblée par la (courte) majorité sénatoriale favorable au mariage homosexuel n’est pas de nature à les apaiser, relève Famille Chrétienne qui cite notamment cette véritable déclaration de guerre contre le mariage et la famille : « Il faut casser le cadre trop restreint du couple hétérosexuel et fidèle jusqu’à la fin ». Tout est dit ou presque par Cécile Cukierman, sénatrice communiste. Casser, révolutionner, faire table rase de la « morale bourgeoise », c’est le moteur avoué de la loi Taubira présentée au Sénat. »
Une troisième manifestation ne fait plus guère de doute, très certainement en mai, annonce Le Figaro : « Plusieurs dates sont à l'étude, mais celle du 26 mai, jour de la Fête des mères, tient la corde… » Mais c’est encore à confirmer par la Manif Pour Tous.

Tags:
mariage homosexuel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement