Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconActualités
line break icon

Toutes les Eglises de Chypre sur le terrain pour aider le pays

© Patrick BAZ / AFP

aleteia - Publié le 03/04/13

Au plus fort de la crise, elles invoquent la solidarité et s’engagent directement


La crise qui touche Chypre implique toutes les réalités, y compris religieuses. Face à la situation économique très difficile que vit le pays, l’Eglise orthodoxe elle-même a décidé de prendre sa part de sacrifice; l’archevêque chypriote Chrysostome II s’est dit prêt à hypothéquer des propriétés ecclésiastiques pour investir en bons du trésor.


Il y a quelques jours, toutefois, on a découvert que la restructuration de la Cyprus Bank et de la Laiki Bank entraînerait une perte de plus de 100 millions d’euros pour les établissements ecclésiastiques locaux. « Le capital de propriété de l’Eglise, qui se montait à plus de 100 millions d’euros, a été perdu », a affirmé l’archevêque aux journalistes (Tempi, 26 marzo). Il y a quelques mois déjà, quand la crise avait commencé à se faire sentir de manière plus forte, l’archevêque avait approuvé une réduction des dépenses des évêques, prêtres et employés.


L’accord pour sauver Chypre de la banqueroute et éviter la sortie de l’euro a été trouvé à Bruxelles dans la nuit du 24 au 25 mars. Nicosie recevra de la « troïka » (Union européenne, Banque centrale européenne et Fonds monétaire international) 10 milliards d’euros, mais en échange elle devra réussir à trouver environ 7 milliards par la redéfinition de son propre secteur bancaire, l’augmentation des taxes et la mise en place d’un plan de privatisations. La Laiki Bank, deuxième institut de crédit de l’île, sera mis en liquidation, et ses actifs seront répartis entre une « bonne banque » et une « mauvaise banque » ; le premier institut, la Bank of Cyprus, sera impliqué dans l’opération au travers de l’assimilation de la « bonne banque » et la taxation des comptes au-dessus de 100 000 euros, avec un prélèvement forcé qui pourrait toucher 30-40 % (Agenzia Sir, 25 marzo).


Dans ce contexte, l’archevêque de l’Eglise maronite de Chypre, Youssef Soueif, a évoqué la « grande amertume » qui parcourt la population chypriote qui « ne peut pas payer le prix fort pour cette crise ». « L’Eglise orthodoxe, qui est la plus importante de l’île, a déclaré être prête à mettre à la disposition du gouvernement chypriote tous ses biens pour faire face à l’état d’urgence économique », endossant une position « prophétique, évangélique et humaine très importante ». L’Eglise catholique maronite prend le même chemin, notamment avec la Caritas. « Il s’agit probablement de la crise la plus grave de ces dernières décennies, mais avec un esprit de solidarité en interne comme au niveau européen, couplé d’une gestion claire et transparente de la crise, nous réussirons à sortir de cette situation économique délicate » (Agenzia Sir, 22 marzo).

La crise, a-t-il observé, « est l’occasion pour tous, au niveau individuel comme social, d’un changement, de repenser et de revoir les priorités. Il faut repousser les logiques consuméristes et embrasser une nouvelle vision de la vie basée sur l’essentiel », à travers « un changement radical de nos styles de vie ». 

Tags:
chyprecrise economiqueéconomie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement