Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconPolitique
line break icon

La Manif Pour Tous augure d’un vrai printemps français

© PIERRE VERDY

Marine Soreau - Publié le 01/04/13

La mobilisation se poursuit sans relâche avant l'ouverture des discussions au Sénat le 4 avril

A quelques jours du début des discussions de la loi sur le "Mariage pour tous" au Sénat, à partir du 4 avril prochain, La Manif Pour Tous ne désarme pas et continue la mobilisation.

Une action par jour : c'est l'objectif que s'est fixé le collectif opposé au « mariage gay ». Exemples d'actions : « Demandez à un enfant de faire un dessin de la famille père-mère-enfant et envoyez-le au Président de la République » ou « A Midi pile, si vous êtes en voiture, arrêtez-vous et klaxonnez au rythme de "Taubira, ta loi, on n'en veut pas" pendant 3 minutes ». 

 Mais ce n'est pas tout : depuis la Manif historique du 24 mars dernier, les opposants au « mariage gay » utilisent une « nouvelle arme », rapporte Le Figaro : « le comité d'accueil » aux ministres du  gouvernement à qui ils réservent « un accueil mouvementé lors de leurs déplacements ». 

A voir ici, le plus impressionnant de ces comités d'accueils : celui réservé au président lors de son intervention télévisée sur France 2, le 28 février dernier. 

Et si François Hollande, lors de cette intervention télévisée, a assuré que la gestation pour autrui (GPA) resterait «interdite en France tant» qu'il serait président de la République et qu'il respecterait l'avis du Comité national d'éthique sur la procréation médicalement assistée (PMA), l'inter-LGBT rappelle que le président s'était engagé par écrit, durant sa campagne, « à ouvrir la Procréation Médicalement Assistée (PMA) aux couples de femmes ».

Ne pas recourir à la PMA ou même à la GPA est intenable car ce serait discriminatoire, souligne Grégor Puppinck, directeur du Centre européen pour la loi et la justice (European Center for Law and Justice, ECLJ), car « l’adoption, la PMA et la GPA , c’est-à-dire les mères porteuses, suivent inévitablement le simple vote du « mariage pour tous ». « C’est tout ou rien : à cause de la Cour européenne des droits de l’homme, dès lors que l’on ouvre le mariage républicain aux couples de même sexe, c’est une cascade, un effet domino », explique-t-il sur France Catholique

A noter aussi, la création d'une commission d'enquête par 53 députés de l'UMP et de l'UDI sur la préparation et le déroulement de la manifestation du 24 mars dernier. Elle est notamment chargée « de préciser les modalités selon lesquelles les services de police procèdent habituellement aux estimations portant sur le nombre de manifestants ».

A ce sujet, un journaliste a contacté la Préfecture de Police pour avoir accès aux photos et enregistrements mis à leur disposition et se demande si « la préfecture de police de Paris a compté les manifestants du dimanche 24 mars sur la base de 23 malheureuses photos en basse définition ? ». Il met à disposition sur son blog sa conversation enregistrée avec la Préfecture de Police. 

« Nous sommes en face d’un pouvoir législatif qui usurpe le pouvoir constituant et qui l’usurpe absolument. Nous sommes en face d’un pouvoir constituant mégalomane et illégitime, qui prétend changer la nature humaine, la manipuler à sa guise, se saisir des esprits, embrigader la jeunesse et réprimer toute dissidence. Nous sommes bien en présence d’une entreprise totalitaire. L’heure est donc à la Résistance, jusqu’à la Libération, et à la Renaissance », appelle Henri Hude, universitaire français à lire ici

« Il y aura un avant et un après 24 mars 2013 ! », affirme pour sa part Mgr Aillet, évêque du diocèse de Bayonne. « C’est le réveil de la nation profonde qui n’a pas perdu son âme et qui annonce le printemps des consciences. Cela aussi est une Résurrection ! Puisse ce grand mouvement populaire augurer d’un vrai printemps français. C’est la mission d’espérance qui nous attend, en ces jours de Pâques et à la suite du Christ : « rendre témoignage à la vérité » : et « Quiconque est de la vérité, écoute ma voix », dit Jésus (Jn 18, 37) ». 

Tags:
la manif pour tousmariage homosexuel
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement