Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconÉglise
line break icon

Le cardinal Ouellet peut-il être le prochain pape ?

© Patrick HERTZOG / AFP

Frère Dwight Longenecker - Publié le 10/03/13

Canadien français, le cardinal Ouellet parle couramment six langues et possède une vaste expérience de la Curie romaine

L’un des plus intéressants candidats au pontificat, le cardinal Marc Ouellet, est originaire de  Québec. Il aura 69 ans en juin et occupe actuellement le prestigieux poste de préfet de la Congrégation pour les évêques. Il a donc la responsabilité de cette partie de la Curie qui préside au choix des évêques pour les diocèses du monde entier. En outre, il est président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine et fait partie de nombreuses autres commissions, conseils et comités de la curie romaine.

Son cursus universitaire n’est pas négligeable : une licence en philosophie et un doctorat en théologie dogmatique. Il a passé la majeure partie de son ministère comme professeur ou recteur de séminaires. Il fait partie du prestigieux mouvement théologique Communio, et parle couramment l’anglais, le français, l’espagnol, le portugais, l’italien et l’allemand.

Comme pape potentiel, il représenterait un choix intéressant -étant franco-canadien, il a part à la culture européenne contrairement à la majorité des Nord-Américains, tout en appartenant au Nouveau Monde. Fort de son expérience de missionnaire en Amérique latine et de président de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, il a une grande expérience des besoins de l’Eglise dans le monde en développement.

Mais quel genre de personne est-il ? Selon le vaticaniste John Allen, c’est un homme profondément spirituel et sensible, connu pour être émotif en public et pour vivre sa foi d’une manière profonde et personnelle. En privé, il est plein d’esprit et chaleureux, mais parfois se montre formel et cassant en public.

Avec sa mentalité académique et sa nature réservée, il n’aurait pas, selon certains, la personnalité charismatique et dynamique nécessaire pour communiquer l’Evangile dans un monde de nouvelles instantanées et de reconnaissance mondiale. Les critiques font valoir qu’il n’a pas été capable de redresser son archidiocèse de Québec, comme en témoigne la baisse alarmante du nombre de catholiques pratiquants dans la région. S’il n’a pas réussi à redresser son diocèse, disent-ils, comment serait-il en mesure d’inverser le déclin de l’Église catholique dans le monde?

Le cardinal Ouellet a déclaré qu’il ne convoite pas la charge et que « être pape serait un cauchemar. » Le réalisme s’ajoute donc à la liste de ses mérites, mais cette hésitation ne trahit-elle pas une faiblesse ? Aurait-il la poigne nécessaire pour mettre de l’ordre dans la Curie romaine et mettre en œuvre une véritable réforme d’un système souvent archaïque et sur la défensive ?

Le problème d’une grande partie de la critique à l’égard de Marc Ouellet et des autres cardinaux est qu’elle se base sur un modèle limité, séculier, politique. Dire qu’un évêque n’a pas su « redresser »  un diocèse équivaut à le comparer au PDG d’une entreprise déficitaire. Constater qu’un homme peut être trop faible pour mettre de l’ordre dans la Curie romaine, c’est ne pas prendre en compte le fait qu’un leader chrétien peut venir à bout de la corruption plus par son exemple de sainteté que par des tactiques d’homme à poigne.

Enfin et surtout, les critiques profanes des différents candidats ignorent la dynamique interne de la Providence divine. Dieu sait tout mieux que les journalistes, et il en sait plus que les informations figurant sur le CV d’une personne.

Parce qu’il connaît les qualités intérieures d’un homme, Dieu est capable de prendre quelques risques et de réserver quelques surprises. La faiblesse de Marc Ouellet peut se révéler sa force et un pontificat Ouellet pourrait allier une agréable spiritualité et sensibilité françaises à une intelligence vive, une perspective internationale et une force de caractère intérieure qui s’exprime dans un style courtois et pastoral.

Tags:
cardinauxconclave
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement