Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 22 septembre |
Saint Maurice
home iconÉglise
line break icon

Quelles sont les raisons de croire en Jésus-Christ ?

© Dennis Degnan

La rédaction d'Aleteia - Publié le 24/02/13

Il existe aussi de nombreuses raisons objectives et fortes de croire au Christ : l’accomplissement des prophéties, reçues pendant plusieurs siècles, qui ont créé en Israël cette attente, unique au monde, de la venue du Messie ;

Jésus se référait constamment à l’accomplissement des prophéties, reçues pendant plusieurs siècles, qui ont créé en Israël cette attente, unique au monde, de la venue du Messie. « Tout est accompli » (Jn 19,30) par Jésus d’une manière stupéfiante.

C’est une réalité historique et unique au monde : le Peuple d’Israël a attendu pendant des siècles la venue du Messie, qui n’a pas été annoncé par un seul prophète, mais par une longue série d’hommes, dont les prédictions convergent et se complètent, au fur et à mesure, pendant des siècles.

Cette attente a été le fait d’un petit peuple, Israël, ballotté par l’histoire, mais qui a survécu à toutes les confrontations avec les Empires voisins et qui sera finalement dans l’avenir le seul peuple résistant à la dissolution du monde antique, en conservant intacte son identité malgré sa dispersion, et en gardant toujours la certitude inébranlable d’être l’instrument d’un destin éternel, aux dimensions du monde.

Au temps du Christ, tous cherchaient dans l’Ecriture le moment de la venue du Messie annoncé mystérieusement mais précisément s’agissant de sa vie, de sa mission, de sa naissance, de sa mort et même de la date de sa venue : l’attente de l’accomplissement des temps était devenue tellement forte et précise, en cette période particulière de l’histoire, qu’il y eut plus de 100 candidats Messie recensés par les historiens !

« Comme le peuple était dans l’attente » (Lc 3,15) quand Jean-Baptiste paru, tous lui demandaient : « Es-tu Celui qui doit venir ou devons-nous en attendre un autre ? » (Lc 7,19).
« Je sais que le Messie doit venir, celui qu’on appelle Christ. Quand il viendra, il nous expliquera tout » (Jn 4,25)

Au temps du Christ, l’attente d’Israël est à son paroxysme à cause des deux prophéties de Daniel qui datent le temps de la venue du Messie après les « 70 septénaires » prophétisés au temps de Darius (Dn 9) et au temps du « 4° royaume » après Nabuchodonosor qui a vu lui succéder les Perses, les Grecs puis les Romains. Il fallait aussi que « le sceptre » s’éloigne de Juda (Gn 49,10) et que le monde cesse toute guerre pour accueillir le Prince de la Paix (Is 9,5) ce qui arriva au temps de la pax romana d’Auguste.

« Le temps de la venue du Messie a été prédit par l’état du peuple juif, par l’état du peuple païen, par l’état du Temple, par le nombre des années : il fallait que les quatre monarchies, le sceptre ôté de Juda et les soixante-dix semaines arrivassent en même temps, et le tout avant que le deuxième Temple ne fut détruit » (Blaise Pascal – pensée 708 et 709).

Il est très étonnant de constater qu’il y avait aussi une attente unique, à cette époque chez les païens :
– Tacite et Suétone témoignent de l’attente des romains
– Virgile rapporte les oracles de la Sibylle de Cumes annonçant la Vierge et son enfant merveilleux
– Les astrologues babyloniens avaient aussi calculé avec une précision étonnante la venue de l’étoile du Messie

Même les juifs qui n’ont pas reconnu le Christ témoignent de la précision de cette attente, reconnaissant dans le Talmud, à la fin du premier siècle, que « toutes les dates calculées pour la venue du Messie sont désormais passées » (Traité Sanhédrin 97).

Le Messie attendu était mystérieusement annoncé par de très nombreuses prophéties.

Toute la vie du Christ « accomplit les Ecritures des prophètes » (Mt 26,56 ; Mc 14,49 ; Lc 4,21) si l’on est ouvert à « l’intelligence des Ecritures » (Lc 24,45), comme Jésus ressuscité le montre lui-même aux disciples :

« Et commençant par Moïse et parcourant tous les Prophètes, il leur interpréta dans toutes les Écritures ce qui le concernait » (Lc 24,47)

Tous ne le comprennent pas mais l’attente du Messie par Israël, les prophéties et leur accomplissement témoignent vraiment de la vérité du Christ.

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Tags:
croireDieuFoijesus
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Mariage homosexuel, pilule, suicide assisté : un texte inédit de ...
2
Cerith Gardiner
Douze dévotions mariales pour douze circonstances de la vie
3
Jeanne Larghero
Contraception : si c’est gratuit, c’est toi le produit !
4
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
5
Laurent Ottavi
Guillaume Cuchet : « Le catholicisme aura l’avenir qu’on voudra b...
6
Père Christian Lancrey-Javal
Esquiver, encaisser, répondre. La leçon de bo...
7
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement