Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 02 décembre |
Sainte Bibiane
home iconÉglise
line break icon

Quelles sont les raisons de croire en Jésus-Christ ?

© Dennis Degnan

La rédaction d'Aleteia - Publié le 24/02/13

croire est à la fois un don gratuit de Dieu et la réponse de l’homme à cette grâce...

La foi naît essentiellement de la rencontre lumineuse avec la personne du Christ, que le témoignage des Evangiles nous donne à connaître comme une figure absolument unique, qui touche le cœur et qui est digne de foi : le seul homme de l’Histoire du monde qui a prétendu être l’égal de Dieu et qui a parlé et agi comme tel ; le seul qui est mort par amour, d’une manière vraiment divine, en rejoignant l’humanité au plus profond de sa détresse ; et le seul homme dont on témoigne au prix de la vie que Dieu lui a fait traverser la mort. « Jamais homme n’a parlé comme cet homme » (Jn 7,46) et c’est pourquoi les paroles et la sublimité de l’enseignement de ce jeune charpentier de province « ne passeront jamais » (Lc 21,33)

La raison principale que nous avons de croire en Jésus, c’est la lumière qui jaillit de lui quand on veut bien se mettre devant lui, tel que le Nouveau Testament nous le présente. C’est une raison de croire qui est intérieure à Jésus lui-même et à son mystère, et finalement il n’y a pas d’autre témoignage que celui-là qui peut ultimement convaincre.

Ce contact authentique avec le Christ suppose un travail préalable, pour expliquer que les Evangiles sont crédibles, expliquer leur genre littéraire, montrer comment ils sont dignes de foi, et comment nous avons des sources sûres pour connaître Jésus. Il y a tout un travail de justification, extérieur à la personne de Jésus, indispensable, mais finalement la raison ultime de la foi procèdera de la figure même du Christ et de la rencontre avec lui.

Jésus n’a rien écrit : il a prêché oralement dans les villes et campagnes d’Israël pendant 3 ans mais ses paroles ont eu une postérité extraordinaire, comme lui-même l’avait prophétisé :

« Le Ciel et la terre passeront mais mes paroles ne passeront jamais » (Lc 21,33).

Comment expliquer un tel rayonnement ? Quel est le secret de la sublimité de son enseignement ? Jésus s’est présenté comme le Fils Unique de Dieu et les foules l’ont cru et l’ont suivi.

« Les foules étaient frappées de son enseignement » (Mt 7,28).
« Il enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme les scribes » (Mt 7,29).

Et de nos jours encore, beaucoup font cette très simple expérience, à la lecture de l’Evangile, d’être mis en contact avec une personne unique, avec une parole pleine de sens, pleine de vérité, la « Parole de Dieu » qui résonnera jusqu’au bout du monde, jusqu’à la fin des temps et au plus profond de notre âme.

Les chrétiens confirmés et les martyrs vérifient aussi la certitude de la vérité de la foi dans l’expérience personnelle du Christ vivant qu’ils ont fait dans leur vie. Jésus nous appelle tous à « demeurer en lui » pour qu’il puisse « se manifester à nous » (Jn 14,21) afin que nous puissions tous vivre cette expérience fondamentale et connaître ainsi intimement, personnellement, sa providence, son amour et sa présence : « Qui cherche trouve et à qui frappe, on ouvrira » (Mt 7,8)

L’entrée dans la vie chrétienne s’opère par une triple expérience de Dieu :
– celle de l’intimité avec le Christ, de sa présence, de son amour,
– celle de l’action de la Providence qui manifeste un Dieu vivant, un Père très aimant, attentif à ses enfants, les aidant grandir et sur qui on peut compter,
– celle de la réponse qu’Il donne à nos prières d’une manière forte, personnelle, vraie mais toujours en pratique différente de ce qu’on imaginait au départ, car les pensées de Dieu ne sont pas nos pensées :

« Comme le ciel est au dessus de la terre,
   ainsi mes pensées sont au dessus de vos pensées » (Is 55,8)

La vie dans le Christ est, depuis le baptême (cf. CEC n°1216), la naissance d’une relation d’amitié avec Dieu Père, Fils et Esprit Saint, qui conduit à grandir dans l’union à Dieu comme l’ont expliqué d’une manière magistrale les docteurs de l’expérience mystique que sont Sainte Thérèse d’Avila (cf. son livre « Le Château intérieur ») et Saint Jean de la Croix.

La vie de prière et l’expérience intime de la rencontre avec Jésus est le cœur de la vie chrétienne et tout le monde est appelé à cela parce que ce que le Christ recherche d’abord et avant tout, c’est cette relation avec chacun de nous, pour qui il a donné sa vie :

« Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera et vous viendrons vers lui et nous nous ferons une demeure chez lui. » (Jn 14,23).

Le Christ le promet :

« Celui qui garde mes commandements, je l’aimerai et je me manifesterai à lui » (Jn 14,21)

Et c’est bien ce qui arrive quand on rentre par la prière et par le cœur dans une relation intime avec Jésus reconnu comme son Sauveur personnel, mais tout cela ne peut être découvert que par la recherche et l’accueil de sa grâce.

« Je vous dis : demandez et l’on vous donnera ; cherchez et vous trouverez ; frappez et l’on vous ouvrira. Car quiconque demande reçoit ; qui cherche trouve ; et à qui frappe, on ouvrira. Quel est d’entre vous le père auquel son fils demandera un poisson, et qui à la place du poisson lui remettra un serpent ? Ou encore s’il demande un oeuf, lui remettra-t-il un scorpion ? Si donc vous, qui êtes mauvais, vous savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel donnera-t-il l’Esprit Saint à ceux qui l’en prient ! " (Lc 11,9-13).

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Tags:
croireDieuFoijesus
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mgr Marc Aillet
Reprise des messes : César n’est pas Dieu
Soizic et Marin de Vasselot
Claire de Campeau
Le Fournil Bethléem : la reconversion d'un co...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement