Aleteia logoAleteia logoAleteia
Lundi 05 décembre |
Saint Gérald
Aleteia logo
Politique
separateurCreated with Sketch.

« Mariage pour tous » : Jusqu’où veut aller le gouvernement ?

aleteia - publié le 31/01/13

Une circulaire sur les enfants de mères porteuses renforce la détermination des opposants …

Alors que l’Assemblée nationale débat du projet de loi ouvrant le mariage aux couples composés de personnes de même sexe et que le Gouvernement assure refuser la légalisation de la pratique des mères porteuses, une circulaire du ministère de la Justice vient semer le trouble.

La circulaire, adressée aux procureurs de la République, vise à faciliter l’obtention de la nationalité française pour des enfants nés d’une mère porteuse à l’étranger; de régulariser leur situation bien que les couples concernés aient choisi de contourner la loi française. (Ouest France)

« La gestion pour autrui, il ne fallait surtout pas en parler », commente Stéphane du Kovacs du Figaro. «  Maladresse ou provocation ? », s’interroge la directrice du Journal La Croix, Dominique Quinio. (à lire également dans La Croix  « Les mères porteuses font irruption dans le débat sur le mariage homo »)

L’opposition accuse le gouvernement d'imposer, derrière le projet sur le mariage homo, la « marchandisation des corps ». (L’Express).

Pour les Associations familiales catholiques (AFC), une telle décision de la part du Gouvernement ne peut manquer de soulever de graves questions sur les intentions des pouvoirs publics dans le débat en cours et celui annoncé d’une « loi sur la famille » : «Devant les réticences des Français, souhaitent-ils passer en force et par une « porte dérobée ? », se demandent-elles ?

Tout ceci, affirment les opposants au mariage pour tous, «  n’est pas acceptable et ne fait que renforcer  et justifier l’opposition au texte sur le mariage ».

Parmi ces opposants le député radical de gauche, Bruno Nestor Azérot, qui revendique sa liberté de conscience et de vote et assure, dans un vibrant plaidoyer, qu’il est la voix d’une immense majorité de la population d’Outre mer. (France catholique)

Soutenez l’aventure missionnaire qu’est Aleteia !

Vous n’avez jamais fait un don à Aleteia ?  De grâce, faites-le, maintenant.

Aleteia se doit d’être gratuit : les missionnaires ne font pas payer l’évangélisation qu’ils apportent. Grâce à cette gratuité, chaque mois 10 à 20 millions d’hommes et de femmes - majoritairement des jeunes -, visitent la cathédrale virtuelle qu’est Aleteia. Mais vous le savez, si l’entrée de nos églises n’est pas payante, c’est parce que les fidèles y donnent à la quête.

L’évangélisation de l’univers Internet est le défi crucial de l’annonce de l’Évangile en notre temps. Et voici que Aleteia - de loin le premier site Internet catholique au monde -, voici que, Dieu aidant, Aleteia excelle à remplir cette mission. Mais, problème, seuls 2% de ses lecteurs fidèles donnent au moment de la quête…

Vous aimez Aleteia ? Vous voulez être de l’aventure missionnaire qu’est Aleteia ?

Alors, sans attendre, aujourd’hui même, donnez !

*avec déduction fiscale
FR_Donation_banner.gif
Le coin prière
La fête du jour








Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement