Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 15 juin |
Sainte Germaine Cousin
home iconCulture
line break icon

Le Saint-Siège salue le plan Obama contre les armes à feu

© Emanuela DE MEO / CPP / CIRIC

Centre Télévision Vatican - Publié le 20/01/13

Bonne décision, mais il reste encore un long chemin à parcourir… déclare le Père Federico Lombardi…

« La paix naît dans les cœurs, mais il est plus facile de l’obtenir sans armes à la main », souligne le porte-parole du Saint-Siège, au lendemain de l’annonce de la signature d’un plan visant à réglementer la circulation des armes aux Etats-Unis, signé par le président Barck Obama.

Ce plan, signé un peu plus d’un mois après le massacre d’écoliers à Newtown (Connecticut), qui avait fait 26 morts, pour lutter contre la violence due aux armes, doit conduire à de nouvelles mesures règlementaires et le Congrès à faire évoluer la législation. (La Croix)

Le père Federico Lombardi, dans son nouvel éditorial pour Octava Dies,  un programme hebdomadaire du Centre de télévision au Vatican (CTV), se félicite de cette décision mais il estime que les armes circulant dans le monde « sont et seront toujours trop nombreuses »  et qu'il reste « encore beaucoup à faire » (Radio Vatican).

Ces armes, souligne le père Lombardi, « sont peut-être des outils de légitime défense, mais elles restent toujours et partout l’instrument dont on se sert pour brandir des menaces et porter la violence et la mort ». Et ceci dans le monde entier où « la production, le commerce, la contrebande d'armes de tous les modèles, sont alimentés par d'indignes intérêts économiques et de pouvoir» doivent être combattus.

Aux Etats-Unis, 40% des armes vendues à l’intérieur du pays le sont via des transactions de particulier à particulier, ou lors de « foires aux armes » non assujetties à contrôles, a commenté le président Obama en signant le nouveau plan. Jusqu'à 300 millions d'armes à feu sont en circulation dans le pays, soit presque une par habitant.

Mais la culture des armes n'est pas l'apanage des Etats-Unis : Aux Philippines, elle n'a cessé de se renforcer ces dernières années,  « à un degré bien moindre, certes, mais avec les mêmes conséquences mortifères, au point de devenir un enjeu de politique intérieure », comme le souligne Aymeric Jamier du journal Le Monde, dans un article daté du 14 janvier 2013.

Chaque jour, ce sont des millions d’hommes, de femmes et d’enfants qui vivent dans la peur des violences provoquées par les armes. Toutes les soixante secondes, dans le monde, une personne meurt violemment. Des gangs de Rio de Janeiro et de Los Angeles aux guerres civiles du Liberia et d’Indonésie, les armes prolifèrent de façon anarchique… A lire Document  Secours Catholique 2008 ).

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-MAYLINE-MIRACLE-EMMANUEL TRAN
Agnès Pinard Legry
La guérison de Mayline, le miracle attribué à Pauline Jaricot
2
Mathilde de Robien
La plus belle question à poser à votre conjoint le soir en rentra...
3
Brother, Sister, Family
Edifa
Parents, évitez ces erreurs avec votre aîné
4
Mathilde de Robien
Mode d’emploi pour prier le chapelet
5
Camille Dalmas
Cinq choses à savoir pour comprendre la démission (refusée par le...
6
Mathilde de Robien
Après des infidélités et une séparation, comment Jésus a finaleme...
7
Anna Gebalska-Berekets
Sœur Julie, l’ange de la bonté des camps nazis
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement