Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Le cardinal Tagle : un Wojtyla venu d’Asie ?

SYNOD2018
Antoine Mekary | ALETEIA
Partager

La Vie s’arrête sur le portrait du tout nouveau cardinal philippin, très remarqué lors du Synode pour la nouvelle évangélisation.

Le nouveau cardinal philippin Luis Antonio Tagle (cf. sa biographie sur Zenit), créé par Benoît XVI le 24 novembre dernier, « apparaît comme l’une des figures montantes de l’Église universelle, en raison d’une grâce personnelle alliée à de solides qualités théologiques ». « Un Wojtyla venu d’Asie ? », s’interroge Jean Mercier, journaliste à La Vie.

« Lors de la cérémonie à la basilique Saint-Pierre de Rome, Mgr Antonio Luis Tagle s’est fait remarquer en versant quelques larmes juste après avoir été créé cardinal », explique-t-il.

Le nouveau cardinal, présent à Rome pour le synode pour la nouvelle évangélisation, avait fait grande impression auprès des journalistes : « dans l’auditorium de la « Sala Stampa » du Vatican, Luis Antonio Tagle détonne », écrit La Vie. Le cardinal Tagle « rayonne naturellement par sa fraîcheur. Il a aussi l’air très à l’aise. Il n’y a pas de doute, il est différent. Devant nous, il parle d’une « Église très humble, qui ne craint pas d’affirmer qu’elle partage les blessures de l’humanité ». Dits par un vieux routier de l’Église, ces mêmes mots glisseraient sur les journalistes comme l’eau sur les plumes du colvert. Mais là, un « je ne sais quoi » nous accroche. Une vulnérabilité secrète, alliée à une force lumineuse, sur fond de professionnalisme américain…(il parle un anglais parfais) ? »

Pour lire la suite, cliquez ici.