Aleteia

Quatre raisons de réciter le rosaire tous les jours d’après les secrets de Fatima

Le Rosaire © Pixabay
Partager
Commenter

Le 100e anniversaire des apparitions est l’occasion idéale pour honorer la requête de la Sainte Vierge qui avait alors encouragé à la pratique quotidienne du rosaire.

Nous récitons le Rosaire en famille tous les jours depuis que ma fille Cécilia a 9 ans. À l’époque, j’étais rédacteur en chef du National Catholic Register, et ma fille m’avait glissé un jour : « Papa, dans ton journal, tu parles toujours de l’importance de la récitation du Rosaire. Et pourtant cela n’arrive jamais à la maison ! » Aïe.

Depuis, nous le récitons quotidiennement. Ce fut une des meilleures décisions que nous ayons prises. Voici quatre raisons de le faire :

Le Rosaire quotidien permet de passer un moment spirituel en famille

Au fil des ans, nous avons remarqué que la récitation du Rosaire en famille resserrait nos liens. Et même quand nous le récitions partiellement, rapidement, avec ennui ou distraitement, nous nous sentons pourtant toujours reconnaissants d’avoir partagé ce moment.

Pourquoi ? Saint Jean Paul II répond à cette question dans la lettre apostolique Rosarium Virginis Mariae : « Réciter le Rosaire devant ses enfants, et mieux encore avec ses enfants, permet de les habituer dès leur plus jeune âge à pratiquer cette pause religieuse en famille. Cela est extrêmement bénéfique pour le développement de leur spiritualité. »

Cette démarche permet de calmer l’agitation de la maison et de se concentrer sur Dieu plutôt que sur soi. Les bienfaits de cette prière familiale sont à la fois psychologiques et émotionnels. Mais il en existe bien d’autres.

Le Rosaire quotidien nourrit notre force spirituelle, nécessaire à la lutte contre le péché

Dans la vie spirituelle, la volonté n’est pas suffisante. Nous pouvons penser être bon et vertueux, mais une tentation inattendue peut facilement l’emporter sur notre volonté.

Comme le formule sans ambiguïté le catéchisme (Gaudium et Spes) : « L’homme doit lutter pour faire ce qui est juste. Il ne parvient à être intègre qu’à force de beaucoup d’effort et de clémence de la part de Dieu. »

Dans la vie chrétienne, il est donc très important de prendre le temps de cultiver sa relation avec Jésus Christ et avec Marie. Nous pouvons ainsi nous imprégner de leur force et le Rosaire nous y aide.

Réciter le Rosaire est la seule chose à faire pour l’Église lorsque les temps sont durs

Lorsqu’il était évêque, le pape François avait rejoint un groupe qui priait le Rosaire avec saint Jean Paul II : « Je priais au milieu des fidèles. Nous appartenions tous à Dieu. Notre représentant nous guidait. Je sentais que cet homme, choisi pour être à la tête de l’Église, suivait un chemin qui lui était destiné depuis l’enfance. Je compris alors l’importance de Marie dans la vie du Pape. La sainte Mère était présente à ses côtés à chaque instant et il ne cessait jamais de la chérir. À partir de ce jour, j’ai commencé à réciter les quinze mystères du Rosaire chaque jour. »

Le Rosaire nous réunit tous autour de Jésus et Marie, il nous unit, aussi, à tous les croyants du monde, comme si nous n’étions qu’une seule et grande armée guidée par le Pape.

Réciter le Rosaire sauvera le monde

Après les attentats du 11 septembre 2001, Jean Paul II avait appelé à réciter le rosaire pour encourager la paix. Ma famille s’est alors dédiée à la récitation de cette prière avec d’autant plus d’ardeur. Jean Paul II avait ajouté une précision dans sa lettre apostolique : le Rosaire doit être récité en l’honneur « des familles partout dans le monde. »

Le Rosaire a prouvé son pouvoir au cours de l’histoire, de la bataille de Lépante à l’effondrement de l’Union Soviétique.

Même si sa récitation du Rosaire peut parfois être un peu lassante, il est donc important de persévérer, pour nous, pour le monde, chaque jour.

Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]