Aleteia

Les couettes des carmélites

Ateliers Plumlaine
Ateliers Plumlaine
Partager
Commenter

Au carmel de Verdun, les sœurs carmélites intercalent heures de prières et confection de couettes et édredons haut de gamme. Visite en images.

A Verdun, haut lieu de la Grande Guerre, les sœurs Carmélites prient en permanence pour la paix. Mais comme tout monastère, elles doivent vivre de leur travail. Avec l’aide d’une mère de novice, elles se lancent en 1948 dans un métier enraciné dans la tradition lorraine locale : la confection de couvertures piquées et édredons; un travail long et minutieux que chaque sœur intercale entre les heures de prière, celles nécessaires à l’entretien du jardin, de la maison et la cuisine. Si la productivité n’est pas forcément le premier souci, elle n’est pas complètement absente des préoccupations ! Car l’atelier du carmel est une véritable entreprise depuis 1978, sous le nom d’Ateliers Plumlaine, gérée désormais par la plus jeune des sœurs, soeur Laure, âgée de trente-neuf ans.

Confection de l'enveloppe de la couette par une soeur carmélite. Crédit photo : Ateliers Plumlaine

Exigence éthique et impératifs économiques

Un travail artisanal de ce type assure une qualité et une durabilité que vient garantir le label Monastic qui estampille les produits d’abbayes haut de gamme. Mais les sœurs reconnaissent que le revers de la médaille de la durabilité de leurs produits c’est qu’il faut toujours trouver de nouveaux clients ! Ici, on veut concilier l’exigence d’éthique et les impératifs économiques. Parfois cela relève du grand écart ! Alors même si la couverture traditionnelle piquée est redevenue tendance, les sœurs se sont surtout adaptées aux nouveaux modes de vie en se lançant dans les années 1990 dans la confection de couettes.

Remplissage de la couette. Crédit photo : Ateliers Plumlaine

Un duvet de qualité

Elles sélectionnent le meilleur duvet, prélevé sur des volailles nourries au grain et élevées en plein air dans le Sud Ouest. Quant aux tissus les plus fins, légers et imperméables, afin de confectionner les couettes les plus gonflantes et aériennes possibles, ils viennent d’Allemagne. Et si on imagine la somme de prières qui ont accompagnées leur fabrication, les couettes et édredons Ateliers Plumlaine garantissent à celui qui s’en sert de dormir en toute sérénité. 

Rens. www.ateliers-plumlaine.com, 55100 Verdun, tél. 03 29 86 03 97.

Le piquage. Crédit photo : Ateliers Plumlaine
Montage final. Crédit photo : Ateliers Plumlaine
Partager
Commenter
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]